Vidéos A la une
Le pilote responsable du crash du vol Germanwings a consulté 41 médecins durant les 5 dernières années. Ceux-ci révèlent les troubles...
Vidéos A la une
"L'enquête va continuer dans le cadre d'une information judiciaire. Le dossier pourra se terminer sans que personne ne soit mis en examen", a indiqué jeudi le procureur de la République de Marseille, en charge de l'enquête sur le crash de la Germanwings dans les Alpes françaises le 24 mars. "On est légitimement en droit de s'interroger alors que certains médecins considéraient Andreas Lubitz comme inapte à voler", a poursuivi Brice Robin, qui a par ailleurs indiqué que les enquêteurs avaient fait "une reconstitution pour que les familles puissent vivre ce qu'il s'est passé dans le cockpit de l'avion (avant le crash) afin qu'elles n'ignorent rien."
Vidéos A la une
Un point presse de la compagnie aérienne Lufthansa est attendu ce mercredi. De nouvelles révélations sur la personnalité du co-pilote dépressif de l'Airbus 320, Andreas Lubitz pourraient être révélées. Le jeune homme avait bien alerté son employeur de ses problèmes de dépression au moment de sa formation, il y a six ans. La Lufthansa aurait-elle dû accentuer le suivi d'Andreas Lubitz?
Publicité