Vidéos A la une
Pour faire adopter la très contestée loi Travail à l'Assemblée nationale, Manuel Valls a décidé de recourir au 49-3. Utilisé assez souvent par la gauche sous la Ve République, s'agit-il d'un acte de faiblesse ou de fermeté ? D'après Apolline de Malherbe, cette arme constitutionnelle est paradoxale. Si l'opposition la considère comme une faiblesse, l'exécutif estime que c'est un acte de fermeté. Le recours au 49-3 montre que le gouvernement n'est pas majoritaire, mais il reste un outil à la fois efficace, démocratique et légal. - Bourdin Direct, du mercredi 11 mai 2016, sur RMC.
Publicité