Vidéos à la une
Alors que les députés vont s'exprimer par leur vote sur la motion de censure déposée par l'UMP et l'UDI ce jeudi, le recours à l'article 49-3 par Manuel Valls pour imposer la loi Macron ne convainc décidément pas tout le monde au Parti socialiste, même au-delà des frondeurs.
Publicité