Vidéos Alaune
A un député écologiste qui l'interrogeait sur le flottement entourant l'application de la loi Allur, Manuel Valls a répondu que la loi serait "appliquée avec réalisme et pragmatisme". "Une loi n'appartient pas à un ministre, quand elle a été votée, elle appartient à une nation", a ajouté le Premier ministre. Une réponse qui a semblé convenu çà l'ancienne ministre du logement qui avait porté cette loi, l'écologiste Cécile Duflot, puisqu'elle l'a applaudie.
Publicité