On a plutôt l'habitude, sur les listes de joueurs du Lombez-Samatan-Club, de trouver des noms plutôt issus de la riche et indispensable diversité..

On a plutôt l'habitude, sur les listes de joueurs du Lombez-Samatan-Club, de trouver des noms plutôt issus de la riche et indispensable diversité culturelle de notre beau pays. C'est moins souvent le cas pour des noms un peu plus exotiques aux oreilles gasconnes qu'on a plutôt l'habitude d'entendre chez les clubs de Top 14 et de Pro D2. Les Giorgadzé font partie de ces noms de joueurs de talent que la Géorgie envoie régulièrement alimenter le meilleur championnat du monde. Il est donc étonnant de voir un tel nom sur la liste des joueurs du LSC qui est bien loin des sphères à paillettes du professionnalisme. Comme très souvent, c'est une histoire d'amitié qui a permis au club saviste de s'attacher les services d'un joueur de qualité. L'ami, c'est Alexandre Breuils, qui a permis à Nikoloz Giorgadzé de rejoindre les rangs du LSC après une année très compliquée à Blagnac où il n'a pas pu obtenir la licence souhaitée.

Publicité
Pour ce diplômé de droit des affaires russes qui parle trois langues (russe, français, anglais) en plus de la sienne, qui manie deux alphabets, le rugby est une énorme partie de la vie. C'est pourtant sur le tard, après une dizaine d'années passées au judo, qu'il a découvert le monde de l'ovale vers 16 ans à Koutaïssi dans son pays natal. C'est grâce à son cousin Akvsenti que l'on ne présente plus, ne serait-ce que parce qu'il a été élu dans le meilleur staff 2017 du Top 14 avec La Rochelle après une longue carrière de...
Lire la suite sur La Dépêche.fr

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :