Avec exactement la même équipe que celle qui a vaincu Clermont, le CO va tenter ce soir de glaner des points qui le rapprocheraient de la tête du..

Avec exactement la même équipe que celle qui a vaincu Clermont, le CO va tenter ce soir de glaner des points qui le rapprocheraient de la tête du classement. Mais attention, le CA Brivejoue sa survie.

En début de semaine, après avoir savouré la victoire face à Clermont, Christophe Urios s'interrogeait «On verra le comportement qu'on va avoir à Brive ?», avant d'exprimer ses craintes et ses souhaits «On a besoin de continuité dans notre jeu, dans notre état d'esprit. Il ne faut surtout pas se relâcher. On connaît les Brivistes, on sait comment ils vont se mobiliser, avec le combat l'intensité. Ils sont à trois défaites chez eux, il faut qu'ils nous battent, il me semble que ce match pour eux, c'est un peu à la vie ou à la mort. S'ils venaient à perdre une quatrième fois chez eux, cela pourrait être dramatique. Pour gagner un match à l'extérieur, il faut d'abord rivaliser physiquement, c‘est évident, d'autant plus face à un adversaire qui est en difficulté. Brive est une équipe qui a beaucoup de caractère, de la personnalité, qui est très difficile à manœuvrer et très agressive. En plus il y aura une grosse mobilisation dans les tribunes autour de ce match».

Publicité
Une longue tirade traduisant la dramaturgie qui se noue autour d'une rencontre où d'un côté le club local ne peut pas se permettre de s'incliner une quatrième fois devant son public sous peine de voir ses chances de maintien s'amenuiser terriblement, de l'autre un visiteur...
Lire la suite sur La Dépêche.fr

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :