Vendredi 13 va porter bonheur à Madame Cro-Magnon qui va se réveiller au Chariot, à Rodez, après avoir été découverte dans un ravin où elle était..

Vendredi 13 va porter bonheur à Madame Cro-Magnon qui va se réveiller au Chariot, à Rodez, après avoir été découverte dans un ravin où elle était congelée depuis 35 000 ans.

Dans la veine d'Hibernatus, d'édouard Molinaro, mais avec une autre dimension et un côté féminin puisqu'écrit et joué par deux femmes qui racontent la vie de notre aïeule à tous. L'auteur, Catherine Praud, avait écrit au départ des sketches mettant en scène ce personnage de «Madame Magnon» mais elle s'y est tellement attachée qu'elle lui a rapidement donné plus d'importance. Fruit de son imagination, «c'est une femme dévouée à sa famille mais aussi indépendante, une femme d'aujourd'hui qui n'est pas seulement au service de son mari mais qui aime se procurer des plaisirs bien à elle». Catherine Praud ne traite pas le sujet sur le mode one woman show, une phrase une vanne, imais davantage sous la forme de l'histoire d'une personne seule en scène.

Publicité
Seule en scène, c'est Alexandra Mori, une Ruthénoise qui a fait ses études au lycée Foch, où elle a découvert le théâtre avec Olivier Royer, et qui a poursuivi par une faculté de théâtre à Paris tout en suivant les ateliers de l'école du théâtre de Chaillot. Onze ans plus tard, après avoir beaucoup joué dans la capitale, elle revient dans le sud pour la qualité de vie, avec homme et enfants à Montpellier très exactement, où elle découvre avec plaisir une vie culturelle et théâtrale intense. Elle y...
Lire la suite sur La Dépêche.fr

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :