Vidéos A la une
LIMASSOL - 25 sept 2014 - Après plus de 6 heures de négociations, le dénouement. Tôt ce vendredi, près de 280 réfugiés, Syriens pour la plupart ont finalement accepté de débarquer du navire de croisière qui les avait secourus. Leur souhait initial : être conduits en Italie et non dans le port chypriote de Limassol. Si certains d'entre eux avaient accepté de débarquer, la plupart refusait de quitter le bateau, provoquant la colère du directeur de la compagnie.Le paquebot qui était déjà arrivé à son port d'escale était reparti en mer dès qu'il avait reçu un message de détresse. Embarqués sur un chalutier en difficulté, les 345 passagers dont 52 enfants ont alors été sauvés après trois jours en mer. Finalement des négociateurs ont convaincu les migrants qui vont être pris en charge dans un centre d'accueil près de Nicosie.
Publicité