Vidéos à la une
En présentant son projet de loi antiterroriste à l'Assemblée nationale lundi, Bernard Cazeneuve a insisté sur le fait que ce texte est "protecteur des libertés publiques fondamentales" comme la liberté d'expression ou d'aller et venir.
Publicité