Encore et toujours des records. Steve Fossett est insatiable. A soixante ans, il en a réussi un nouveau : faire le tour du monde en moins de 80 heures sans escale, ni ravitaillement dans un avion ultra-léger... Le tour du monde en moins de 80 heures, il s'y est engagé, il y est parvenu. Chapeau !

L'homme de tous les records

Il a soixante ans, il est milliardaire, il est américain et il navigue. Beaucoup sur les flots, souvent dans les airs. Qui est-il ?

Il s'agit de Stephen Fossett, navigateur et homme d'affaires. "L'originalité et le professionnalisme m'ont donné les qualités nécessaires au business. Mais, c'est mon engagement total qui est la clé de ma réussite dans les affaires comme dans les sports extrêmes", affirme-t-il.

Côté pro, il est président de plusieurs sociétés d'investissements dont Lakota Trading Inc, une entreprise (florissante) créée en 1980. Une société assez unique qui a amené des créateurs d'entreprise au bout de leur projet. La rumeur dit qu'il est entouré d'une équipe exceptionnelle et qu'il est aussi impliqué dans le caritatif avec son épouse Peggy... Ils aident à la création de micro-entreprises dans le Tiers-monde.

Côté passion, il défraie en permanence la chronique de l'endurance, de l'extrême comme celle du challenge et des records.

Ainsi, il détient dix records mondiaux de navigation en mer, dont ceux de la traversée en solitaire de l'océan Pacifique, le Tour de l'Irlande, la course de Newport aux Bermudes. Il détient encore huit records de courses. Il a participé à "The race" avec son catamaran ''Playstation'', le plus grand, le plus haut mâté et le plus toilé des bateaux de la course !

Mais ce n'est pas tout... Notre homme a traversé la Manche à la nage, a couru la célèbre course de l'Iditarod Dogsled en Alaska, les 24 heures du Mans, et le triathlon Ironman à Hawaï. Au total, cent deux records du monde officiels dont soixante-deux tiennent toujours...

C'est aussi un aventurier de l'air. Il vole en avion, avec là aussi une floppée de records dont San Francisco-New York en 3 heures 42 minutes...

Son nouveau défi ? Faire le tour du monde en moins de 80 heures, sans escale, ni ravitaillement dans un avion ultra-léger Virgin Atlantic GlobalFlyer. Parti mardi 2 mars à 1 heure 47, heure de Paris, il a survolé les Etats-Unis, l'Atlantique, le Maroc, l'Egypte, l'Inde, la Chine puis le Pacifique...

Publicité
Pour que le record soit homologué par la Fédération aéronautique internationale, il fallait que Steve Fossett traverse tous les méridiens de la terre et parcourt au moins 36 787,559 kilomètres, la longueur du Tropique du Cancer. Pari réussi pour l'homme aux records qui réalise cet exploit en 67 heures 2 minutes et 13 secondes. Il ne lui reste plus qu'à décrocher les étoiles...