Vidéos à la une
Charles Aznavour vient de faire condamner par la justice son ancien manager, Levon Sayan. Celui-ci avait déposé en 2013 auprès de l'Institut de la propriété intellectuelle le nom "Aznavour pour l'Arménie", qui est celui de l'association créée par le chanteur au lendemain du terrible tremblement de terre qui a ravagé le pays en 1988. Levon Sayan, qui était le trésorier de l'association jusqu'en 2014, s'est défendu de toute utilisation abusive de ce nom, "la marque n'ayant pas été enregistrée auparavant" selon lui. Il a tout de même été condamné à verser à Charles Aznavour 7000 euros d'amende ainsi que 50 000 euros supplémentaires à titre de dommage et intérêts pour préjudice subi. Les deux hommes, qui se sont rencontrés en 1964, ont travaillé ensemble de façon particulièrement proche pendant près de 50 ans avant de se retrouver opposés devant la justice. A 92 ans, Charles Aznavour ne compte, semble-t-il, pas vouloir mettre fin à ses activités, qu'elles soient scéniques ou caritatives, une nouvelle fondation d'aide à son pays d'origine devant voir le jour très prochainement.
Publicité