Cet hiver, les courants aériens accentués par le réchauffement climatique ont bouleversé la durée des trajets d'avions.

S'ils participent au réchauffement climatique, les avions peuvent aussi en être victimes. L'AFP dévoile que le jet-stream polaire, un courant aérien surplombant l'Atlantique, a gagné en puissance cet hiver, à cause du réchauffement climatique. Un bouleversement qui s'est répercuté sur la durée de la traversée de l'océan. Anormalement longue, ou courte, en fonction du sens de passage.

New York-Londres : 5h16

Le jet-stream, vent d'altitude qui souffle d'Ouest en Est, gagne bel et bien en puissance du fait du réchauffement climatique. Un phénomène qui a pour conséquence des records insolites comme un trajet de 5h16 entre New York et Londres à bord d'un Boeing 777, contre environ 7 heures habituellement. Pour cause, le jet-stream avoisinait les 400 km/h ce jour-là et a permis à l'appareil de frôler le mur du son, rapporte l'AFP. En revanche, les vols transatlantiques inverses posent quelques problèmes. Affronter un jet-stream plus puissant que jamais contraint les avions venus d'Europe à se ravitailler avant d'atteindre leur destination finale. Ainsi, l'aéroport canadien de Goose Bay, à l'extrême Est du continent nord-américain, voit son tarmac envahi par des Boeing et autres Airbus. "Quand le temps connaît des épisodes anormaux, nous recevons un flux continu d'avions qui s'arrêtent pour du kérosène", déclare Goronwy Price, directeur de l'aéroport.

 A lire aussi - Des nuages artificiels pour sauver la Terre du réchauffement climatique ?

Publicité
S'il est courant que le jet-stream soit plus vigoureux en hiver, il n'avait encore jamais atteint une telle puissance. Auprès de l'AFP, la climatologue Jennifer Francis explique que "le jet-stream a été anormalement fort ces deux derniers hivers, les cycles météorologiques ne sont plus réguliers et on prévoit qu'il en sera de même les prochaines années". D'après la climatologue, "le changement extrêmement rapide", survenu suite à la fonte des glaces, "a un impact sur le jet-stream".

Vidéo sur le même thème - Réchauffement climatique : agir ou périr !