Vidéos A la une
Manuel Valls a répondu à Nicolas Sarkozy après les salves lancées samedi par l'ancien prédisent contre la gauche et le gouvernement coupables selon lui d'avoir 'trahi la République". Manuel Valls a estimé que les attaques de Nicolas Sarkozy contre la gauche lors du congrès fondateur de sa nouvelle formation, "Les Républicains", "blessaient inutilement le pays", appelant à "sortir de ce goût de revanche" et "des insultes". "Ces mots, non seulement visent à blesser les adversaires- ma foi c'est la vie politique - mais ils blessent inutilement le pays", a-t-il déclaré à la presse en marge d'un déplacement à Trente en Italie.
Publicité