Titulaires de passe-droits ou tout simplement humains, les politiques se voient régulièrement reprocher des factures impayées.

©AFP

Jack Lang a de l'appétit, pas de mémoire

Publicité
Ce mercredi 11 janvier, Le Canard Enchaîné dévoilait les 41 000 euros d'impayés de Jack Lang à un traiteur libanais. Le président de l'Institut du monde arabe (IMA) et ses invités déjeunaient régulièrement dans l'établissement du traiteur Noura. Seulement, le contrat qui avait été conclu dès 2013 avec le restaurateur, et qu prévoyait des repas à moitié prix, a été rompu en octobre dernier par la direction de l'IMA. Si l'Institut invoquait divers manquements, Noura, vexé semblerait-il, a rappelé les nombreux impayés de l'ancien ministre de la Culture. Impayés s'élevant à un total de 41 000 euros. Des repas pris gracieusement dont la femme de Jack Lang dit n'avoir "aucun souvenir" et qui ont, depuis, été réglés.