Vidéos à la une
Londres accueillait ce jeudi les onze ministres des Affaires étrangères du groupe des Amis de la Syrie. Objectif de cette réunion : relancer le processus de paix, qui peine à sortir de l'impasse, et réaffirmer le soutien à l'opposition syrienne dans son combat contre le régime de Damas. ''Nous avons décidé, à l'unanimité, de prendre des mesures supplémentaires pour augmenter notre soutien à l'opposition modérée. Et nous allons tout faire pour tenir le régime Assad pour responsable des violences qu'il est en train de perpétrer'', a indiqué le chef de la diplomatie britannique William Hague. Cette réunion se tenait quinze jours avant les élections présidentielles syriennes, qualifiées de parodie de démocratie par le secrétaire d'État américain John Kerry : 'Ensemble, nous sommes d'accord pour dire que l'élection organisée par Assad est une farce, une insulte, une imposture au regard de la démocratie, du peuple syrien et du monde.'' John Kerry a par ailleurs indiqué avoir des éléments ''non vérifiés, non confirmés'', suggérant que des armes chimiques au chlore auraient été utilisées récemment en Syrie.
Vidéos à la une
Depuis le lancement des négociations à Genève le 22 janvier dernier, plus de 230 personnes auraient été tuées chaque jour d’après l’Observatoire syrien des Droits de l’Homme : un funeste...
Vidéos à la une
La France et la Belgique sont sur le qui-vive à l’heure où les jeunes sont de plus en plus nombreux à quitter le sol européen pour aller combattre en Syrie dans les rangs de groupes islamistes....
Vidéos à la une
Une conférence sur la paix en Syrie au mois de novembre semble de plus en plus utopique. Et ce malgré les efforts des “Amis de la Syrie”. Ce groupe composé de onze pays, dont la France, était...
Vidéos à la une
“Il faut fournir d’urgence tout matériel nécessaire à l’opposition syrienne”: cette déclaration commune des pays se disant “Amis du peuple syrien” parle, sans la nommer, d’une livraison d’armes aux insurgés. L’aide militaire, a-t-il été précisé à la réunion de Doha, au Qatar, sera donnée via le...
Vidéos à la une
Les Amis de la Syrie ont convenu que Bachar al-Assad ne pourra jouer aucun rôle dans le futur de la Syrie. Réunis à Amman en Jordanie, en présence de l’ Américain John Kerry, cette alliance de onze pays arabes et occidentaux a aussi promis d’intensifier son soutien à l’opposition rebelle jusqu‘à la...
Publicité