Vidéos A la une
Cet homme a littéralement le tatouage dans la peau. Et c'est justement à cette peau savamment recouverte de dessins en tout genre que Geoff Ostling, 69 ans passés, entend assurer une postérité. Cet australien a décidé de léguer son épiderme tatouée à la Galerie Nationale de Canberra. A sa mort et si le musée accepte cette donation peu habituelle, elle serait alors montée sur un mannequin en polystyrène et exposée parmi des oeuvres contemporaines. Une manière de considérer le tatouage comme une oeuvre d'art à part entière qui doit être préservée et conservée coûte que coûte.
Société
Il vivait modestement mais avait fait fortune en bourse. Un ancien coiffeur, décédé en 2012, a légué l’ensemble de sa fortune à son village natal. La maire de Saint-Germain-de-la-Coudre, dans l’Orne, n’en revient toujours pas.
Publicité