Société
Un policier a été filmé, jeudi, en train de frapper un manifestant à terre, en marge de la manifestation à Caen. La police plaide la "légitime défense".
Vidéos A la une
La légitime défense permet actuellement aux policiers d'utiliser leur arme dans le seul cas où leur intégrité physique, ou celle d'un tiers, est mise en danger. Mais après les attentats de janvier et de novembre, le gouvernement envisage de renforcer le pouvoir des forces de l'ordre. Un policier pourrait alors utiliser son arme même s'il n'est pas directement menacé face à un individu ayant déjà commis un crime. Des mesures que certaines associations critiquent déjà. Elles craignent que les forces de l'ordre puissent tirer sans savoir si quelqu'un est coupable ou non. Le texte ne devrait pas être présenté au Conseil des ministres avant février.
Vidéos A la une
En proche banlieue lyonnaise, un homme était jeudi soir en état de mort cérébrale après avoir été atteint d'une balle dans la tête tirée par un policier. Il avait essayé de forcer un barrage des forces de l'ordre au volant de son véhicule. "Les fonctionnaires de police sont appelés pour une rixe à coups de couteaux et se déplacent sur place. Ils tombent nez à nez avec un véhicule qui fait demi-tour à leur vue et force le passage et tente de renverser l'un des fonctionnaires de police, il se trouve à terre et fait feu se trouvant en difficulté. L'individu est touché et finit sa course dans un autre véhicule. L'enquête permettra de dire si il y a légitime défense ou pas", a expliqué Sébastien Thillet de l'unité SGP Police Force ouvrière.
Société
De nombreuses personnes s’émeuvent de voir dans la presse des victimes de viols ou d’agressions ignorées par des spectateurs passifs. Mais dans la même situation, qu’auriez-vous fait ?
Vidéos A la une
Un homme armé d'un couteau a été tué par la police dans la nuit de lundi à mardi au Havre, après avoir poignardé un passant. Les policiers invoquent la légitime défense.
Vidéos A la une
Un homme armé d'une vingtaine d'années a braqué un magasin dans le quartier Saint-Cyprien à Toulouse ce vendredi matin. La BAC se trouvait alors à proximité du lieu de l'incident. Lors de l'intervention, l'un des policiers visé par l'arme à feu du braqueur a tiré. Le braqueur est décédé quelques minutes après avoir reçu la balle. Le policier a, quant à lui, été placé en garde à vue. Ses collègues espèrent que la légitime défense sera reconnue.
Vidéos A la une
Oscar Pistorius sera fixé demain. Jugé pour la mort de sa petite amie abattue à leur domicile, l'athlète sud-africain ne risque désormais plus la prison à vie. La juge n'a en effet retenu que l'usage excessif de la force estimant qu'il n'avait pas eu la réponse appropriée à ce qu'il a jugé être un risque pour sa vie. Le verdict sera rendu demain matin même si la peine de la prison éventuelle ne sera prononcée que dans plusieurs semaines.
Vidéos A la une
Frédéric Couderc, journaliste spécialiste de l'Afrique du Sud, était sur le plateau de BFM Story. Accusé du meurtre de sa petite amie, Reeva Steenkamp, en 2013, Oscar Pistorius a toujours plaidé la légitime défense. Dans son verdict, la juge de Pretoria, Thokozile Masipa, a déclaré que "le parquet n'a pas démontré au-delà du doute raisonnable que l'accusé était coupable de meurtre avec préméditation". Toutefois, le champion paralympique risque encore la prison pour usage excessif de la force.
Vidéos A la une
Cette Américaine de 45 a été condamnée à la prison à vie pour le meurtre de son compagnon en juin dernier. Lors d'une dispute, elle aurait...
Publicité