Alors que le premier tour des élections législatives approche, focus sur ces politiques de premier plan qui sont à la peine dans leur circonscription. Parmi eux, beaucoup d'anciens ministres. 

© AFP

AFP

Nathalie Kosciusko-Morizet

Publicité

Durant la campagne présidentielle, "NKM" a hérité d'une circonscription en or, celle de François Fillon. Mais depuis, la deuxième circonscription de Paris vire au casse-tête pour l'ancien ministre. En effet, elle doit affronter notamment un candidat d'"En Marche" et deux dissidents de droite.

Selon le sondage Ifop-Fiducial pour le JDD et Sud Radio, Nathalie Kosciusko-Morizet ne recueillerait que 24 % des voix au premier tour contre 42 % pour son adversaire d'"En Marche".

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité