La nouvelle Assemblée, élue dimanche soir, va devoir choisir très bientôt son président. Le nom de plusieurs potentiels candidats circulent déjà pour succéder à Claude Bartolone.

Nouvelle assemblée, nouvelle majorité et… nouveau président. Alors que les Français ont élu dimanche leurs nouveaux députés, ces derniers vont devoir élire, dans les prochains jours, les présidents des groupes parlementaires et surtout le président de l’Assemblée nationale, poste très important et convoité. Le nom de plusieurs potentiels candidats circulent déjà.

Dès l’annonce de son élection sous l’étiquette La République en Marche, François de Rugy, ancien vice-président de l’Assemblée candidat à la primaire de la gauche, a proposé sa candidature. Les noms de deux autres élues LREM, Barbara Pompilli, ex-EELV et ancienne secrétaire d’Etat chargée de la Biodiversité, et Brigitte Bourguignon, ancienne du Parti socialiste, sont également évoqués, tout comme celui de Stéphane Travert, ancien élu PS, selon le JDD. Chez les Républicains, Thierry Solère, député des Hauts-de-Seine, proche de Bruno Le Maire et favorable à un rapprochement avec la majorité présidentielle, pourrait également accéder au "perchoir".

A lire aussi - Législatives : un "remaniement technique" prévu après la démission du gouvernement ce lundi

Comment est élu le président de l’Assemblée nationale ?

Le quatrième personnage de l’Etat, après le président, le Premier ministre et le président du Sénat, est élu lors de la première réunion de la nouvelle législature à l’Assemblée nationale. Sous la présidence du député le plus âgé, l’élection se fait à bulletin secret.

Publicité
Les candidats doivent obtenir une majorité absolue au premier comme au second tour pour gagner le droit de siéger au 'perchoir' pendant 5 ans. Si ce n’est pas le cas, un troisième tour a lieu, cette fois, seule une majorité relative est suffisante. En cas d'égalité parfaite, c'est le plus âgé des candidats qui remporte le scrutin. Qui succèdera à Patrick Ollier, Bernard Accoyer et encore Claude Bartolone ? Réponse le 27 juin, date de la première séance publique de la nouvelle Assemblée.

En vidéo - Nombre de femmes, âge moyen,… : l'Assemblée nationale en chiffres