Vidéos A la une
Jean-Marie Le Guen a lancé un pavé dans la mare, ce lundi soir sur BFMTV, en essayant de relancer le débat sur la légalisation du cannabis. Pour le secrétaire d'Etat chargé aux relations avec le Parlement, le système répressif actuel est un échec. Mais au gouvernement, la plupart des ministres se sont rangés derrière le couple exécutif qui a répété à plusieurs reprise son opposition à la dépénalisation de cette drogue. Seul Christian Eckert le secrétaire d'Etat chargé du Budget, s'est montré moins catégorique, estimant que Jean-Marie Le Guen entamait avant tout une réflexion sur "l'aspect santé et sociétal", de ce sujet de société.
Vidéos A la une
Jean-Marie Le Guen a fait valoir son point de vue sur la légalisation du cannabis ce lundi, sur BFMTV. Le secrétaire d'Etat chargé des relations avec le Parlement a estimé qu'il fallait dépasser ce qui est "un tabou dans la société française". Pour lui, c'est une vraie "crise de santé publique" qui se joue. "La prohibition ne diminue pas la consommation", a-t-il déclaré, ajoutant qu'il faudrait aborder le sujet sous une "approche salutaire et non morale et juridique". Il a appelé toutes les formations politiques, en commençant par la sienne (ndlr: le PS), à entamer une réflexion sur la possible légalisation du cannabis.
Vidéos A la une
L'Espagne caracole au sommet des tableaux des plus grands consommateurs de cannabis en Europe. Malgré un système pénal ultra-prohibitif, le...
Vidéos A la une
Invité ce vendredi de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV, Bernard Kouchner s'est exprimé sur la lutte contre la toxicomanie. Pour l'ancien ministre délégué à la Santé, "il faut vraiment légaliser" sur le cannabis, constatant que "la répression, ça ne marche pas". "Nous serons toujours les derniers", a déploré Bernard Kouchner estimant que "tous les pays modernes ont évolué", sauf la France.
Vidéos A la une
Des centaines de personnes ont organisé un pique-nique de protestation en face du Parlement anglais ce lundi. Ils demandent un changement des...
Vidéos A la une
Un millier de militants anti-prohibition se sont réunis dans le parc Görlitzer, haut lieu du trafic de drogue berlinois et récemment nettoyé...
Vidéos A la une
C'est le troisième État américain a légaliser le cannabis. Après le Colorado et Washington, l'Alaska a officiellement autorisé mardi son usage récréatif. Les personnes âgées de plus de 21 ans peuvent désormais détenir 28 grammes de Marijuana et cultiver jusqu'à six plants chez eux. Grâce à cette loi, la consommation devient totalement légale pour les adultes dans la sphère privée. Elle reste interdite sur la voie publique, sous peine d'amende. L'Alaska doit encore légiférer sur les règles concernant la vente de cannabis. En attendant, les habitants ont le droit de cultiver leur propre marijuana, d'en recevoir ou d'en donner. Il leur est par contre interdit d'en vendre sans permis spécial.
Vidéos A la une
Florian Philippot, vice-président du Front national, a répondu aux questions de Ruth Elkrief sur la demande d'enlèvement de la crèche de Béziers (Hérault). Le maire, Robert Ménard va finalement pouvoir conserver sa crèche. Le tribunal administratif (TA) de Montpellier a rejeté vendredi la demande d'un Biterrois et de la Ligue des droits de l'homme d'enlever cet emblème de Noël installé dans l'hôtel de ville. Il déclare que la crèche ne portait pas atteinte "aux principes de laïcité et de neutralité".
Vidéos A la une
La sénatrice EELV Esther Benbassa a déposé en janvier 2014 un projet de loi "autorisant l'usage contrôlé du cannabis". L'écologiste estime que son projet comme le rapport de Terra Nova prônant une légalisation du cannabis dans le cadre d'un monopole public sont "des moyens de sensibiliser la population". Nous sommes le pays le plus répressif en matière de cannabis et malgré cela le nombre de fumeurs ne cesse d'augmenter", regrette la parlementaire.
Vidéos A la une
Alors que le débat est bloqué en France sur la question du cannabis, une étude du groupe de réflexion Terra Nova, dont journal Le Monde publie les conclusions en exclusivité, relève qu'un cadre moins répressif pourrait avoir un résultat plus satisfaisant pour limiter la consommation. Il modélise les scénarios sanitaires et financiers de la dépénalisation ou la légalisation du cannabis, qui pourraient rapporter près de 2 milliards d'euros par an à l'Etat.
Vidéos A la une
La députée socialiste Anne-Yvonne Le Dain a rédigé un rapport parlementaire qui propose de dépénaliser le cannabis. Une idée que partage Pascal Perri. Pour l'économiste, contrôler le commerce de cette drogue est le meilleur moyen de stopper son trafic. Il estime que pour arrêter et pénaliser les dealers d'herbe, il faut donc légaliser ce produit. Selon lui, la répression n'a jamais été efficace pour lutter contre l'économie souterraine des dépendances : "La prohibition aux Etats-Unis n'a jamais réduit la consommation d'alcool mais elle a enrichi la mafia" affirme-t-il.
Vidéos A la une
Les députés belges se prononcent jeudi sur la légalisation de l'euthanasie pour les mineurs. Déjà voté par une large majorité au Sénat, puis par la commission de la Justice de la Chambre, le...
International
Le président des Etats-Unis, Barack Obama, a jugé au cours d'un entretien que fumer du cannabis n'est pas plus dangereux que boire de l'alcool.
Vidéos A la une
Etienne Liebig, éducateur, regrette de ne pas pouvoir faire de prévention contre le cannabis parce que « le produit est interdit ». Il dénonce une hypocrisie : « le cannabis n’existe pas en...
Publicité