Vidéos à la une
LONDRES - 25 sept 2014 - Ce tunnel géant est destiné à devenir l'un des égouts de Londres. Les équipes ont presque achevé la construction de ce tube de sept mètres de diamètre (soit à peu près autant que les deux tubes principaux du tunnel sous la Manche). D'ici fin 2015, le chemin de fer sera supprimé et le "Lee Tunnel" pourra accueillir les eaux usées de millions de Londoniens. Le premier tronçon du tunnel mesure 7 km de long et sa construction a nécessité plus de 770 millions d'euros. Dans un second temps, un autre tronçon d'une trentaine de km sera construit. Le permis de construire a déjà été délivré et les travaux doivent démarrer en 2016. Le projet ne fait pourtant pas l'unanimité. Les écologistes et certains élus locaux s'insurgent contre la construction de ce tunnel géant de béton et appellent à la mise en place de systèmes durables et moins nocifs pour l'environnement. Si le système actuel d'égouts londonien est un exploit d'ingénierie pour son époque, il n'en reste pas moins vétuste. Il date de la seconde moitié du XIXe siècle, époque à laquelle la population de Londres était bien moins dense.
Publicité