Connaissez-vous vraiment toutes les vertus du poisson ? Face à la viande, son grand concurrent dans nos assiettes, le poisson s'en sort haut la nageoire... Protéines, minéraux, phosphores, vitamines, il les contient tous. Rendez-vous chez le poissonnier pour faire le plein de santé !

Le poisson, c'est bon !

Longtemps réservé aux repas de Carême, le poisson conquiert aujourd'hui de plus en plus d'assiettes. Tant mieux, car c'est un élément essentiel pour la santé !

Petite revue de ses richesses...

Publicité
Protéines : Le poisson en contient autant, voire plus, que la viande. Comptez entre 18 et 20 g de protéines pour 100 g, avec une mention spéciale pour le thon rouge : 27g/100g ! Le poisson contient tous les acides aminés essentiels, que le corps ne peut synthétiser.

Minéraux : Le poisson se révèle plus intéressant que la viande.

Le phosphore : La palme revient à la sardine (500 mg de phosphore pour 100g). Le mythe du poisson "bon pour le cerveau" car riche en phosphore est faux, mais a la vie dure !

Le calcium : En particulier dans le hareng, le thon, le maquereau... et dans les arêtes !

Le sodium : Le poisson (surtout le poisson de mer) est plus salé que la viande.

L'iode : La viande en est totalement dépourvue, mais le poisson en est riche. L'iode est nécessaire à la synthèse des hormones thyroïdiennes.

Le fer : Aïe ! Le poisson s'incline face à un bon bifteck...

Et pour les calories et les graisses

Aliment privilégié des régimes minceur, le poisson a l'avantage de combiner qualités nutritionnelles et faible teneur en matières grasses. Il est peu calorique, moins que la viande.

Les poissons sont divisés en trois catégories établies en fonction des matières grasses qu'ils contiennent :

> poissons maigres (moins de 5% de matières grasses) : sole, merlan, dorade truite

> poissons semi-gras (entre 5 et 10%) : sardine, mulet, rouget

> poissons gras (plus de 10) : saumon, maquereau, thon.