Le dossier médical partagé (DMP) doit être étendu à tous les assurés à la fin de l'année 2007. Avec le DMP, le patient aura accès à son carnet médical, ses examens biologiques, radiologiques et la liste de tous ses médicaments prescrits. Un moyen de suivre sa santé au quotidien.

Le patient aux commandes de son dossier médical.

Son dossier en un clic

On l'attendait pour juillet 2007, il sortira en novembre. A cette date, tout assuré pourra demander à ouvrir gratuitement son Dossier personnel médical (DPM). Prévu par la loi sur l'Assurance maladie du 13 août 2004, ce DPM regroupe dans un dossier informatisé des soins prodigués aux malades.

Concrètement, à chaque consultation, le médecin utilise sa carte de professionnel de santé et la carte vitale de son patient pour accéder à son dossier. Puis il y entre la tension, le pouls, le poids, l'examen réalisé... Le patient de retour chez lui peut consulter ces données sur son ordinateur ainsi que ses comptes rendus d'analyses biologiques, son carnet de vaccination, ou ses examens radiologiques. Sur un espace personnel il peut également faire des remarques sur son état de santé. Quand il arrive chez un autre professionnel, un spécialiste par exemple, ce dernier ouvre le DPM du patient pour consulter les indications laissées par le médecin prescripteur.

Confiance des patients tests

Publicité
Selon le groupement d'intérêt public pour le DPM, 84% des patients ayant expérimenté le DPM, en sont satisfaits. Angélique, jeune femme qui l'a testé en avant première, affirme « c'est pratique, on dispose de toutes les données. Y compris l'identité de ceux qui ont consultés mon dossier. » Son seul bémol : « ne figure que le compte-rendu de mon échographie, pas la vidéo de ma grossesse car la gynécologue ne dispose pas encore de l'appareil que le permettrait. Cela viendra. »
Publicité