Vidéos à la une
Mardi 25 novembre au soir, lors du débat en deuxième lecture du projet de loi de financement de la sécurité sociale, des députés UMP ont tenté de faire passer leur amendement anti-modulation des allocations familiales en entrant dans l'hémicycle quelques instants avant son vote. Une technique connue sous le nom de "coup du rideau" et qui est utilisée pour créer le surnombre. A leur entrée, ils sont copieusement hués par les députés socialistes présents. La ministre de la Santé Marisol Touraine, tente même de demander une suspension de séance, mais le député UMP Marc le Fur, qui préside le débat, n'en tient pas compte. L'amendement est soumis au vote et le résultat n'est pas celui espéré par les députés UMP : 128 votants, 128 voix exprimées. 64 voix pour, 64 voix contre. Match nul, mais l'amendement n'est pas adopté car la majorité absolue de 65 voix n'est pas atteinte. Une défaite pour l'UMP. Du coté des élus socialistes, on applaudit et on se moque.
Vidéos à la une
Chaque soir, Arnaud Ardoin et ses invités débattent avec vous, dès 19h45, en direct sur www.lcp.fr. Bretagne : l’incendie peut-il se propager ? La suspension de l’écotaxe et les mesures...
Publicité