Politique
Dans "Bienvenue Place Beauvau", les auteurs expliquent comment le président aurait cherché à nuire à Laurent Fabius en utilisant les ennuis judiciaires de son fils contre lui.
Vidéos Argent/Bourse
Le directeur général de l'Agence française de développement, Rémy Rioux, se retrouve dans une position délicate. Le tout nouveau patron de l'institution veut favoriser les entreprises françaises en Afrique, en ciblant les secteurs où elles sont en bonne position. Pourtant, l'organisme publique s'était rangé depuis quelques années aux recommandations de l'OCDE, qui interdisent les aides liées. L'idée était de réfléchir par projet de développement et faire des appels d'offre ouverts en ne favorisant pas les entreprises françaises. Ce haut fonctionnaire, qui était aux côtés de Laurent Fabius au ministère des Affaires étrangères, s'est ainsi retrouvé dans des situations ubuesques. Par exemple, Rémy Rioux a financé des Chinois contre des industriels français avec l'argent du contribuable. - Le regard de Pierre-Henri de Menthon, directeur adjoint de la rédaction de Challenges. - 18h l'heure H, du mercredi 8 juin 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
International
L’épouse de Nicolas Sarkozy serait un véritable tabou pour Laurent Fabius, lequel refuserait tout bonnement d’évoquer son nom. Découvrez pourquoi. 
Vidéos à la une
Laurent Fabius est devenu officiellement ce mardi matin président du Conseil constitutionnel pour un mandat de neuf ans, en prêtant serment devant le chef de l'Etat lors d'une brève cérémonie à l'Elysée. Les deux autres nouveaux membres du Conseil, Corinne Luquiens et Michel Pinault, ont également prêté serment. L'ancien ministre des Affaires étrangères avait été choisi par François Hollande pour succéder à Jean-Louis Debré, en fin de mandat.
Vidéos à la une
Dans une interview au Parisien mardi 1er mars, Jean-Marc Ayrault évoque son retour au gouvernement. L'ancien Premier ministre, qui a remplacé Laurent Fabius au ministère des Affaires étrangères en février 2016, assure que François Hollande a longtemps insisté pour l'inciter à revenir.
Vidéos à la une
"Oui je suis triste, oui c'est ma maison, oui j'en ai fait quelque chose." Le 5 mars, celui qui fut nommé en 2007 par Jacques Chirac, quittera la présidence du Conseil constitutionnel, laissant un bilan prestigieux derrière lui et un conseil à son successeur, Laurent Fabius.
Vidéos à la une
ÉPHÉMÉRIDE. En 1986, deux ans avant les prochaines présidentielles, Laurent Fabius, François Mitterrand, Valéry Giscard d'Estaing, Raymond Barre, Jacques Chirac, Jean-Marie Le Pen...Ils ont tous leurs gestuelles propres à chacun pour convaincre leurs auditoires. Doigts en l'air, poing sur la table ou posture, découvrez leurs habitudes.
Politique
Laurent Fabius voulait marquer l’arrivée de son successeur, Jean-Marc Ayrault, au ministère des Affaires étrangères et lui faire un cadeau de bienvenue tout à fait insolite.
Vidéos à la une
Laurent Fabius, ancien ministre des Affaires étrangères, a annoncé dans une lettre à François Hollande qu'il renonçait à la présidence de la COP21. La compatibilité de ce titre avec sa nouvelle fonction avait créé un début de polémique. L'intéressé a souhaité y mettre fin au plus vite.
Politique
Alors qu’il a quitté le gouvernement pour prendre les commandes du Conseil Constitutionnel, Laurent Fabius souhaiterait conserver une de ses anciennes prérogatives. Ce qui agacerait François Hollande.
Vidéos à la une
Au lendemain de l'annonce du remaniement ministériel, les nouveaux ministres et secrétaires d'État ont pris leurs marques dans leurs administrations respectives, ce vendredi. Au Quai d'Orsay, Jean-Marc Ayrault a remplacé Laurent Fabius, ce qui en fait le troisième ancien Premier ministre à diriger le ministère des Affaires étrangères, le premier ayant été Alain Juppé. Au ministère de la Culture, Fleur Pellerin a elle rendu un hommage appuyé à Manuel Valls. Enfin, Emmanuelle Cosse a succédé à Sylvia Pinel et ouvert de la même occasion une crise chez EELV.
Vidéos à la une
" Moi je suis triste ", Laurent Fabius a quitté la scène politique main dans la main avec sa compagne. L'ancien ministre des Affaires étrangères a laissé place à Jean-Marc Ayrault sous les applaudissements. Fleur Pellerin a quant à elle laissé la Culture à Audrey Azoulay. Ses amis la disent extrêmement blessée. Vendredi, le gouvernement a vu entrer dix nouvelles têtes alors que quatre personnes ont dû quitter leurs fonctions.
Vidéos à la une
Laurent Fabius, fraîchement nommé président du Conseil constitutionnel, a tout de même tenu à conserver une petite place au Quai d'Orsay. L'ancien ministre des Affaires Etrangères a en effet décidé de garder un bureau pour continuer de présider la COP21jusqu'en novembre. Mais ce n'est pas du goût de tout le monde. La ministre de l'environnement Ségolène Royal souhaite notamment récupérer le dossier. Jean-Louis Debré est lui aussi opposé à ce cumul, le président du Conseil constitutionnel se devant d'être totalement neutre.
Vidéos à la une
"Ça devient une jurisprudence", a déclaré Laurent Fabius vendredi lors de la passation de pouvoirs avec Jean-Marc Ayrault. L'ancien ministre des Affaires étrangères a expliqué avec une touche d'humour qu'Alain Juppé, Jean-Marc Ayrault et lui-même était passé du poste de Premier ministre à celui de ministre des Affaires étrangères.
Vidéos à la une
Laurent Fabius a montré beaucoup d'émotion lors de son discours avant de passer le pouvoir à Jean-Marc-Ayrault. "Cette maison serait celle que j'aimerais le plus", a déclaré l'ancien ministre des Affaires étrangères. Il a ajouté que ce fut un "bonheur" d'être au Quai d'Orsay.
Politique
Blague, bourde, lapsus, phrase choc… Planet.fr vous propose de revenir sur le mot ou la phrase qui a marqué la semaine. 
Politique
Selon l’Obs, l’ancien ministre des Affaires étrangères a gardé la présidence de la Cop21 dans l’espoir d’apparaître comme le héraut de le la protection de l’environnement.
Vidéos à la une
À l'issue du Conseil des ministres hebdomadaire, le ministre des Affaires étrangères a annoncé hier son départ du gouvernement. François Hollande a confirmé lors de ce conseil la nomination de ce dernier à la présidence du Conseil constitutionnel pour succéder à Jean-Louis Debré. Hervé Gattegno estime que Laurent Fabius a fait une carrière politique exceptionnelle. Depuis que son ambition présidentielle s'est brisée, il a compris que l'on peut faire de la politique sans vouloir être chef d'État. En réalité, cette nomination est pour lui une sorte de revanche personnelle. - Bourdin Direct, du jeudi 11 février 2016, sur RMC.
Vidéos à la une
Qui va remplacer Laurent Fabius au ministère des Affaires étrangères ? Jean-Marc Ayrault, Ségolène Royal ? Les écologistes vont-ils faire leur retour au gouvernement ? Pour Thomas Guénole, politologue, un remaniement a du sens si on change de gouvernement, c'est-à-dire de Premier ministre, et ce, au moins deux ans avant la fin d'un mandat.
Vidéos à la une
Invité de LCI ce mercredi, l'ancien ambassadeur de France en Iran et analyste politique François Nicoullaud a tenu à souligner le gros travail fourni par Laurent Fabius, à la tête du ministère des Affaires Etrangères pendant quatre ans, notamment concernant la signature de l'accord à la COP21, obtenu "à contre-courant" en décembre dernier.
Vidéos à la une
ARCHIVES - C'est officiel: Laurent Fabius quitte le Quai d'Orsay et la diplomatie française pour rejoindre le conseil des Sages du Conseil constitutionnel. En 40 ans de vie politique, l'ex-Premier ministre aura vécu de nombreux moments forts de la Ve République.
Vidéos à la une
PARIS, 10 fév 2016 - Désigné par François Hollande pour devenir président du Conseil constitutionnel, Laurent Fabius a fait ses adieux à l'Assemblée nationale où il a reçu un hommage du Premier ministre Manuel Valls et une ovation des députés.
Vidéos à la une
Alors que François Hollande l'a nommé à la présidence du Conseil Constitutionnel, Laurent Fabius a confirmé son départ du poste de ministre des Affaires Etrangères. Pour ses dernières questions au gouvernement, il a reçu une standing-ovation de la part des députés.
Politique
Le magazine L’Obs révèle qu’avant de quitter son poste, le ministre des Affaires étrangères a placé ses affidés à des postes prestigieux.
Vidéos à la une
Pour élargir la ligne politique du gouvernement, François Hollande a prévu un remaniement. L'élément déclencheur de ce phénomène serait l'affectation de Laurent Fabius à la tête du Conseil constitutionnel. Certains candidats présélectionnés par le chef d'État pour intégrer le gouvernement ont renié discrètement la proposition. En réalité, ce remaniement n'a aucun sens. Il s'agit juste d'un jeu de chaises musicales, affirme Apolline de Malherbe. - Bourdin Direct, du mercredi 10 février 2016, sur RMC.
Politique
Le ministre des Affaires étrangères n’a pas attendu l’annonce du nouveau gouvernement pour quitter l’équipe de Manuel Valls. Laurent Fabius, quitte ce mercredi son poste au quai d’Orsay pour prendre les commandes du Conseil constitutionnel. 
Vidéos à la une
Denise Bombardier, journaliste et écrivaine, est venue sur LCI présenter son livre "Jackpot, plaisirs et misères du jeu". Selon elle, le casino est toujours associé à l'addiction, or des études suédoises auraient montré que seuls 3% des joueurs seraient accros. "L'addiction est une maladie mentale, on le voit bien avec le fils Fabius qui perd complètement le contrôle de tout" a-t-elle ajouté.
Vidéos à la une
Thomas Fabius a été mis en examen vendredi pour faux et usage de faux. Les enquêteurs s'intéressent notamment à des mouvements de fond. Le fils du ministre des Affaires étrangères est un abonné des tables de casinos.
Société
Le fils du ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a été mis en examen samedi pour faux et usage de faux. Les enquêteurs s'interrogent sur le train de vie de ce passionné de casinos.  
Vidéos à la une
Thomas Fabius, fils du ministre des Affaires Etrangères Laurent Fabius, a été entendu par un juge d'instruction pour s'expliquer sur son train de vie après l'acquisition d'un appartement à Paris pour 7 millions d'euros. Il est visé par une enquête pour faux, blanchiment et escroquerie.

Pages

Publicité