Vidéos Argent/Bourse
David Cameron a rencontré ce matin les autres dirigeants européens lors d'un Conseil européen post-Brexit à Bruxelles. L'UE veut presser le Royaume-Uni à déclencher la procédure de divorce sans perdre de temps, mais le Premier ministre a annoncé que celle-ci serait activée par son successeur. Par ailleurs, les conséquences de ce Brexit qui a surpris le monde économique, financier et immobilier semblent nombreuses. Ainsi, la devise Britannique a perdu 11% de sa valeur et n'avait jamais connu une telle dépréciation en 30 ans. Dans le cadre d'une dépréciation de la monnaie, le coût de l'immobilier londonien qui avait atteint des niveaux excessifs va-t-il alors pâlir ? - Avec: Henry Buzy-Cazaux, président de l'Institut du Management des Services Immobiliers. Et Laurent Demeure, président de Coldwell Banker France et Monaco. - Les Décodeurs de l'éco, du mardi 28 juin 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Les Britanniques votent aujourd'hui pour le maintien ou non du royaume au sein de l'Union européenne. Un scrutin à grands enjeux pour l'Europe et pour la France. Pour Laurent Demeure, président de Coldwell Banker France et Monaco, un Brexit est une menace pour l'Union européenne, mais c'est une opportunité pour Paris. Depuis une bonne quinzaine d'années, la capitale française et Londres se challengent pour attirer les sièges sociaux des entreprises, les fonds d'investissements, le hightech et la finance. Comme les grandes entreprises ne peuvent se permettre de rester en dehors de la première zone économique mondiale, la seule alternative à Londres aujourd'hui, c'est Paris. Et bien sûr, pour des dirigeants et des cadres, il faudra des biens immobiliers de prestige. - Intégrale Placements, du jeudi 23 juin 2016, présenté par Antoine Larigaudrie, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Avec l'élection municipale, Londres sera livrée demain à un duel inédit. Les Londoniens auront le choix entre le conservateur Zac Goldsmith et le travailliste Sadiq Khan pour remplacer Boris Johnson. Cependant la campagne est marquée par des polémiques concernant la religion et les fréquentations de Sadiq Khan. En dehors de ces polémiques, les résidents se disent surtout préoccupés par le logement, de plus en plus inabordable, et des transports surpeuplés. Notons que la capitale britannique a gagné 900 000 habitants depuis l'élection de Boris Johnson en 2008. Londres fait-elle alors toujours rêver ? - Avec: Anne Elisabeth Moutet, journaliste, éditorialiste et écrivain, spécialiste de la Grande Bretagne. Olivier Gérard, associé européen, Cushman & Wakefield. Remi Pesseguier, associé chez ESV Digital. Et Laurent Demeure, président de Coldwell Banker France et Monaco. - Les Décodeurs de l'éco, du mercredi 4 mai 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.
Publicité