Vidéos A la une
Latifa Saïkouk, au nom de ses deux pères. Fille d'immigré marocain, Latifa Saikouk est aujourd'hui à la tête d'un vignoble en plein Médoc. Une réussite, due en partie à un homme, Jean-Pierre Dupuy, un agriculteur qui lui a cédé des terres. Derrière une étiquette rose fuchsia, le "Saïkouk, célèbre l'amour des "deux pères" de la vigneronne: son père naturel d'une fratrie de sept enfants et son père spirituel qui a guidé Latifa Saïkouk dans ses premiers pas. Rencontre dans les vignes.
Publicité