Société
Deux ans après l'attentat dans le supermarché juif, le jeune franco-malien qui avait caché des clients a raconté sa nouvelle vie à "France Info".
Vidéos A la une
Lassana Bathily était l'invité de Ruth Elkrief jeudi soir sur BFMTV. L'ancien employé de l'Hyper Cacher est venu parler de son livre "Je ne suis pas un héros", paru aux éditions Flammarion. Le Malien, naturalisé français après son action pendant l'attaque de l'épicerie de la porte de Vincennes, a décrit comment il ressentait tous ces événements. "En tant que Français, on devrait tous combattre" le terrorisme, a-t-il expliqué. "Tout le monde a été attaqué, des mosquées comme des synagogues... C'est trop. Maintenant c'est à nous d'être main dans la main pour s'en sortir", a-t-il ajouté.
Vidéos A la une
Lassana Bathily a assisté mardi à la cérémonie de commémoration pour les victimes de l'attentat de l'Hyper Cacher au cours de laquelle une plaque a été dévoilée. L'ancien manutentionnaire du magasin, surnommé le "héros de l'Hyper Cacher", trouvait important de "montrer qu'on est là" et de partager ce moment avec les anciens otages et les familles des victimes.
Société
Après avoir sauvé la vie de plusieurs personnes en janvier dernier, Lassana Bathily ne pensait certainement pas revivre un drame pareil. Pourtant, le destin en a décidé autrement.
Vidéos Vu à la télé
France 5 a diffusé mardi soir le documentaire Les hommes du Raid, réalisé par Grégoire Gosset à l’occasion des trente ans de l’unité d’élite de la Police nationale française. Le documentaire est revenu sur l’intervention du Raid lors de la prise d’otages à l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes le 9 janvier dernier. Dans cette séquence, un certain Lassana Bathily, employé de l’Hyper Cacher, est parvenu à s’échapper du magasin et a pu donner des renseignements précieux aux hommes du Raid et leur explique qu'il a réussi à cacher six otages dans le sous-sol de l'épicerie.
Société
Il s’était illustré par son courage lors de la prise d’otages d’Amedy Coulibaly le 9 janvier dernier. Depuis, la vie du magasinier de l’Hyper Cacher de la Porte de Vincennes (Paris) a bien changé…
Vidéos A la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/Uw6vGXMI . Focus sur la présence de ...
Vidéos A la une
Lassana Bathily, le héros de l'Hyper Cacher de la Porte de Vincennes, est rentré pour plusieurs jours au Mali, son pays d'origine. Il a été accueilli avec tous les honneurs, rencontre avec l'ambassadeur de France notamment. Et pendant ce temps-là, dans les rues de la capitale, c'est la "Lassana mania".
Société
Lassana Bathily, le héros de la prise d’otages à l’Hyper Cacher, a été naturalisé mardi soir. L’occasion de revenir sur quelques-unes des autres personnalités d’origine étrangère qui ont elles aussi fini par obtenir un passeport français.
Vidéos A la une
Thiaba Bruni, porte-parole du conseil représentatif des associations noires de France (CRAN), Jean-Philippe Moinet, fondateur de "La Revue Civique", et Laurent Neumann, éditorialiste politique à BFMTV étaient les invités de BFM Story. Ce mardi 20 janvier 2015, Lassana Bathily recevra officiellement la nationalité française lors d'une cérémonie au ministère de l'Intérieur. Le jeune homme, d'origine malienne, avait le 9 janvier dernier caché des otages de l'Hyper Casher dans chambre froide. Ses actes de bravoure commis ont en effet convaincu l'Élysée d'accélérer sa procédure de naturalisation.
Vidéos A la une
Le 20 janvier, le discours Lassana Bathily a été retransmis en direct sur BFMTV.
Vidéos A la une
Le 20 janvier, le discours du Premier ministre Manuel Valls, a été retransmis en direct sur BFMTV.
Vidéos A la une
Unité nationale, suite, et pas (encore) fin. Bernard Cazeneuve a rendu hommage, mardi, à Lassana Bathily et à son "courage dans une situation exceptionnellement dramatique dans notre pays". Lors d'une cérémonie organisée place Beauvau, Manuel Valls et le ministre de l'Intérieur ont remis à l'employé de l'Hyper Casher son passeport français. "Lassana s'est comporté en citoyen courageux, a déclaré Bernard Cazeneuve. Cette cérémonie est là pour lui rendre un juste hommage. Il s'est efforcé de cacher des otages, il a réussi à tromper la vigilance du tueur. Il fait partie de ces êtres qui ne sont pas conscients de leur propre héroïsme". "Je suis très fier et très ému. Je souhaite remercier tous ceux qui m'ont soutenu, mes parents, ma famille", a expliqué le récipiendaire. "Ce geste de courage et d'humanité est devenu le symbole d'un Islam de paix et de tolérance" A 24 ans, l'homme d'origine malienne et de confession musulmane, a sauvé les vies de plusieurs otages de l'épicerie casher le 9 janvier en les cachant dans une chambre froide, au péril de sa vie. Il avait aussi donné de précieux détails aux forces d'intervention avant l'assaut. "Ce geste de courage et d'humanité est devenu le symbole d'un Islam de paix et de tolérance. La France accueille et protège tous les Français de toutes les confessions, elle ne connaît que des citoyens", a ajouté le ministre de l'Intérieur. En 2006, Lassana Bathily est arrivé en clandestin en France à l'âge de 16 ans. Régularisé en 2011, il a pris des cours de Français avant de se lancer dans un CAP dans le bâtiment. Il travaille depuis deux ans dans l'épicerie casher de la Porte-de-Vincennes.
Société
Lassana Bathily, l’employé de l’Hyper Casher qui a permis à une quinzaine de personnes de se réfugier dans les chambres froides du magasin pendant la prise d’otages orchestrée par Amedy Coulibaly, va être naturalisé ce mardi.
Vidéos A la une
L'acte de bravoure de Lassana Bathily est salué de manière unanime. Cet employé du Hypercacher dans lequel a lieu la prise d'otages à Vincennes vendredi a caché plusieurs personnes des yeux du terroriste. Ce musulman pratiquant a raconté à BFMTV comment il a aidé la police. "On est des frères. Ce n'est pas une question de juifs, de chrétiens ou de musulmans. On est tous dans le même bateau, il faut qu'on s'aide pour sortir de cette crise", explique-t-il avec humilité.
Publicité