Vidéos Argent/Bourse
On peut observer que depuis environ 15 ans, les petites et moyennes valeurs ont enregistré des performances nettement supérieures à celle des Large Caps. Par ailleurs, l'avenir à long terme de l'écosystème boursier européen dépend du nombre de Small & Mid Caps cotées. C'est ce qu'affirment La financière de l'échiquier (LFDE) et l'institut de recherche Middlenext, dans leur panorama 2016 des petites et moyennes valeurs. L'évolution la plus remarquable réside dans l'inversion du niveau de volatilité. Par exemple, sur dix ans, les performances cumulées par les Micro sont de +60% tandis que sur la même période la hausse des grandes valeurs n'est que de 2%. L'étude précise alors que les Large ont été la classe d'actifs la plus risquée et les Micro la moins volatile. Avec: José Berros, gérant à la Financière de l'Echiquier. - Intégrale Bourse, du jeudi 23 juin 2016, présenté par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Publicité