Vidéos à la une
Louis Aliot a répondu aux questions d'Olivier Truchot jeudi soir sur BFMTV depuis un meeting en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Le candidat Front national a réagi aux derniers sondages qui donnent Marine Le Pen et Marion Maréchal-Le Pen perdantes au seconde tour des régionales. "A deux jours, il y a encore des dynamiques qui sont en train de se faire sur le terrain. Ces enquêtes d'opinion ne tiennent pas compte du contexte, de tout ce qui peut aujourd'hui arriver département par département. Je ne me pose pas ces questions. J'ai la tête dans le guidon", a-t-il déclaré
Vidéos à la une
Louis Aliot, tête de Liste Front national, en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées a commenté sur BFMTV dimanche soir les bons résultats du Front national dans sa région. Le Front national est arrivé en tête dans sa région avec 31,3% selon une estimation OpinionWayB2S pour BFMTV. "Dans cette région où le parti socialiste régnait en maître, ce soir c'est une cuisante défaite pour ce parti et ses alliés", a-t-il déclaré. "Le deuxième est un tour de rassemblement. C'est historique nous pouvons battre le parti socialiste dans cette région. Tous mes efforts et ceux de mes co-listiers seront mobilisés", a-t-il ajouté. Selon lui, il y a des gens qui se sont réfugiés dans l'abstention et qui peuvent venir voter Front national au second tour. "Il y a aussi le score modeste de Dominique Reynié (le candidat LR-UDI-MODEM, ndlr), beaucoup de ses électeurs vont vouloir sanctionner la gauche", a-t-il expliqué.
Publicité