Thomas Menant, ancien candidat dans l’émission de téléréalité L’amour est dans le pré, a affirmé être ruiné dans une interview accordée à Télé Star. L’éleveur de chevaux a été condamné le 10 octobre dernier pour abandon d’animal.

A défaut d'avoir trouvé l’amour, Thomas Menant a plutôt trouvé la haine. L'ex-candidat de L'amour est dans le pré avait en effet subi les foudres du public qui avaient demandé son renvoi de l’émission. Plus de 30 000 téléspectateurs avaient voté une pétition après avoir découvert que ce candidat avait laissé l’un de ses chevaux agoniser dans un champ. Un acte signalé par une association de défense des animaux et condamné par le tribunal d’Amiens. La justice l’a condamné à une peine de prison de six mois avec sursis, assortie d'une amende de 3 000 euros ainsi qu'à 300 euros de dommages et intérêts pour chacune des parties civiles.

Ruiné et menacé

Après ce jugement, Thomas Menant a affirmé ne plus avoir un sou dans une interview accordée à Télé Star. "J’ai déjà vendu certains de mes chevaux pour payer mon avocat et l’huissier de justice, qui est venu constater que l’élevage étant en bon état. Et je ne sais pas comment je vais faire", a-t-il expliqué.

Publicité
En plus d’être ruiné, l’ex-candidat de L’amour est dans le pré se dit aussi menacé "deux à trois fois par jour". "J’en suis même venu à me demander si j’allais continuer l’élevage, car quand on se fait traiter d’ordure à longueur de journées, c’est vraiment dur… Ce harcèlement moral te fait douter….", a-t-il confié.

Une association de protection animale avait tout de même déclaré avoir "retrouvé la jument mourante, entourée de vieux pneus et d’une bâche". 

Vidéo de L'amour est dans le pré :

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité