Vidéos A la une
MEXICO - 27 fév 2015 - Encadré par deux soldats d'élite, la tête maintenue vers le bas et les mains attachées, voici Servando Gomez Martinez, dit " La Tuta ", en route vers la prison. Exhibé devant les médias, comme une prise de guerre. Depuis des mois, la police fédérale mexicaine traquait cet homme de 49 ans jusque dans les montagnes. Dernier chef en liberté du cartel des Chevaliers Templiers, cet ancien instituteur s'était transformé sans états d'âme en baron de la drogue. Enlèvements, extorsion, assassinats, trafics en tout genre. A la panoplie habituelle du crime organisé, son réseau pratiquait tout un cortèges de rites initiatiques, sur fond de doctrine pseudo-religieuse. Même si le démantèlement progressif de l'organisation avait considérablement affaibli Servando Gomez Martinez, son arrestation représente un renforcement pour l'État de droit, selon le président mexicain. Il aurait été cueilli sans le moindre échange de tirs dans cette maison de Morelia, dans le centre du pays.
Publicité