Vidéos A la une
Une semaine après la terrible bousculade meurtrière de la Mecque, les ministres de la Santé saoudien et iranien sont parvenus à un accord pour rapatrier les corps des pélerins. L'Iran accusait l'Arabie Saoudite d'entraver ses démarches pour rapatrier les dépouilles. Le pays affirmait la semaine dernière que les autorités saoudiennes refusaient d'accorder des visas à des responsables iraniens qui souhaitaient se rendre en Arabie Saoudite pour superviser les opérations de recherches. En retour, l'Arabie saoudite accusait l'Iran d'exploiter le drame. Cette tragédie ne fait qu'exacerber les tensions déjà vives entre l'Iran chiite et l'Arabie saoudite sunnite. Selon un dernier bilan publié ce jeudi par le comité d'organisation iranien du hajj, 464 pélerins Iraniens ont péri lors du pélerinage de la Mecque. L'Iran est le pays qui a payé le plus lourd tribut à la bousculade qui selon Ryad a fait 769 morts et 934 blessés.
Vidéos A la une
En plus des habituels slogans hostiles à Israël et aux Etats-Unis, ces Iraniens manifestent leur colère contre l'Arabie Saoudite. C'était ce vendredi à Téhéran et dans plusieurs villes du pays. Ils accusent les autorités saoudiennes d'avoir failli dans l'organisation du Hajj. Ce grand pèlerinage organisé à La Mecque a viré au drame ce jeudi, avec une bousculade qui a fait près de 800 morts. Parmi eux, de nombreux Iraniens. > Le dernier bilan (769 morts) L'Iran dénonce un manque de coopération de la part de l'Arabie Saoudite et envisage désormais d'engager des poursuites judiciaires. C'est ce qu'a annoncé ce samedi le procureur général iranien Seyed Ebrahim Raisi. 'Nous allons demander aux tribunaux d'ouvrir des procès contre les Saoudiens pour leur crime contre les pèlerins', a-t-il déclaré. Depuis New York, le président iranien a appelé à une enquête sur les causes de cette bousculade (voir ici). Certains témoins ont mis en avant la mauvaise gestion par les forces de sécurité du flux des fidèles. Autre point de vue, celui du grand mufti d'Arabie Saoudite, cheikh Abdel Aziz al-Cheikh, qui a invoqué 'le sort' et 'le destin' pour expliquer le drame, estimant ainsi que les autorités saoudiennes n'étaient pas responsables. - avec agences
Vidéos A la une
MINA (Arabie Saoudite) - 24 sept 2015 - Des centaines de pèlerins ont trouvé la mort jeudi matin lors d'une bousculade dans la vallée de Mina, près de la Mecque,. Le drame s'est produit en plein pèlerinage du hajj, lors du rituel de la lapidation de Satan, rituel qui consiste à jeter des cailloux sur une stèle de 30 mètres de haut. Selon les autorités saoudiennes, plus de deux millions de personnes avaient afflué dès mercredi soir sur les lieux. C'est le second événement tragique pour cette édition 2015 du hajj. Avant même le lancement du pèlerinage, l'effondrement d'une grue à la Grande Mosquée le 11 septembre avait causé la mort de plus de 100 personnes.
International
La Mecque a été marquée par un drame vendredi avec au moins 107 personnes tuées par l'effondrement d'une grue sur la Grande mosquée. Le pèlerinage prévu dans quelques jours aura lieu. 
Vidéos A la une
Au moins 107 personnes ont été tuées et 238 blessées vendredi lorsqu'une grue s'est effondrée sur la Grande mosquée de La Mecque, dans l'ouest de l'Arabie saoudite, à une dizaine de jours du grand pèlerinage des musulmans. Le royaume va accueillir des centaines de milliers de pèlerins pour le hajj - qui doit débuter le 21 ou le 22 septembre -, l'un des cinq piliers de l'islam que tout fidèle est censé accomplir au moins une fois dans sa vie s'il en a les moyens.
Vidéos A la une
En Arabie Saoudite, une grue s'est effondrée sur la Grande Mosquée de La Mecque. Le bilan fait état d'au moins 87 morts et de plus de 150 blessés. La grue aurait chuté en raisons de vents très violents et de fortes pluies. Des travaux sont en cours pour agrandir la superficie de la mosquée, la plus grande au monde. Elle abrite notamment la Kaaba, un très grand bâtiment en forme de cube en direction duquel les musulmans sont amenés à prier cinq fois par jour. La grande mosquée est généralement bondée le vendredi, jour hebdomadaire de repos et de prières chez les musulmans. Cet accident intervient à une dizaine de jours du début du Hadj, le pèlerinage, des centaines de milliers de personnes sont attendues. Avec AFP
Vidéos A la une
En Arabie Saoudite, une grue s'est effondrée sur la Grande Mosquée de La Mecque. Le bilan fait état d'au moins 87 morts et de plus de 180 blessés. Le porte-parole des deux saintes mosquées (La Mecque et Médine), Ahmed ben Mohamed al-Mansouri a indiqué que l'accident avait été provoqué par des 'vents violents et de fortes pluies'. Une enquête a été diligentée. Des vidéos amateurs publiées sur internet montrent la chute de l'appareil, entouré de nombreuses autres grues,qui ont suivi. Des travaux sont en cours pour agrandir la superficie de la mosquée sacrée, la plus grande mosquée au monde. Elle abrite notamment la Kaaba, un très grand bâtiment en forme de cube en direction duquel les musulmans sont amenés à prier cinq fois par jour. La grande mosquée est généralement bondée le vendredi, jour hebdomadaire de repos et de prières chez les musulmans. Cet accident intervient à une dizaine de jours du début du Hadj, le pèlerinage, des centaines de milliers de personnes sont attendues. Avec AFP
Monde
Le plus grand hôtel du monde devrait ouvrir ses portes en 2018 ou 2019 à la Mecque, en Arabie Saoudite. Un établissement de 12 tours et 10 000 chambres réservé au pèlerinage des Musulmans. Découvrez l’hôtel en images.  
International
Un entrepreneur marocain, Abdelaziz Aouragh, va ouvrir un sexshop halal à La Mecque, en Arabie Saoudite. 
Vidéos A la une
Des fidèles musulmans du monde entier prient sur Mont Arafat en ce vendredi deuxième jour du pèlerinage à la Mecque. Selon les autorités saoudiennes, un million quatre cent mille fidèles font leur pèlerinage cette année
Vidéos A la une
C'est le moment fort du Hajj, la prière au Mont Arafat. Quelques deux millions de fidèles musulmans se sont rassemblés vendredi sur ce monticule, symbole de l'attente du jour du Jugement dernier. Lors de la prière collective à la mosquée Namera, le grand mufti d'Arabie saoudite a appelé les dirigeants musulmans à 'frapper d'une main de fer' les jihadistes du groupe Etat islamique, 'des criminels a -t-il dit qui commettent des injustices au nom du jihad et de l'islam.' 'A Namera, le cheikh nous a dit aujourd'hui que les jihadistes de l'Etat islamique ne représentent pas l'islam et que l'islam n'a rien à voir avec eux explique un pélerin saoudien. Nous suivons nos prédicateurs et nous suivons le gouvernement saoudien qui s'oppose à eux.' Le pèlerinage à La Mecque s'effectue cette année dans un contexte tendu au Moyen-Orient avec le conflit contre les jihadistes. Il est entouré de strictes mesures destinées aussi à protéger les pèlerins de deux virus mortels, la fièvre Ebola et le coronavirus MERS.
Vidéos A la une
L’Aïd el-Kébir, la fête du sacrifice, était célébrée sous haute sécurité ce mardi à Bagdad. Comme les musulmans du monde entier, les croyants irakiens se sont rassemblés dès l’aube...
International
Deux millions de musulmans se sont réunis ce dimanche à Mina, en Arabie saoudite pour entamer leur traditionnel pèlerinage à La Mecque, marquant ainsi le début du Hajj, l'un des cinq piliers de l'islam.
Publicité