Société
Un mois après avoir décidé d’abandonner la suite des poursuites dans le procès l’opposant aux auteurs et à l’éditeur de la Frondeuse, Valérie Trierweiler se retrouve contrainte de leur verser 2.500 euros à chacun, soit un total de 5.000 euros, pour payer leurs frais de justice.
Société
La justice a rendu son verdict ce mercredi dans l’affaire d’atteinte à la vie privée qui oppose Valérie Trierweiler et Patrick Devedjian aux journalistes auteurs du livre intitulé "La Frondeuse". Plus de détails.
Publicité