Vidéos A la une
La consommation d'ecstasy reprend en Europe. C'est l'une des principales inquiétudes soulignées par l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies dans son rapport annuel. L'ecstasy est disponible de différentes façons : en comprimé, en poudre ou sous forme de cristal. Plus de deux millions de personnes en ont consommé durant l'année écoulée. L'héroïne demeure la drogue qui provoque le plus de décès. L'agence européenne évoque 6 800 morts d'overdose principalement causées par cette substance. Le cannabis reste la drogue la plus consommée en Europe avec 22 millions de personnes concernées. Elle représente 38% de ce marché illicite, soit une valeur de plus de 9 milliards d'euros. Le cannabis apparaît aussi dans trois quarts des affaires liées aux drogues.
Vidéos A la une
Les marchés de la drogue demeurent l'une des activités les plus rentables pour les groupes criminels. C'est ce qu'affirment dans leur rapport l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies et Europol, l'Office européen des polices. Les Européens dépensent chaque année 24 milliards d'euros en substances illicites. Le cannabis reste la première drogue consommée en Europe. Elle représente près de 38% du marché, devant l'héroïne et la cocaïne. link text Mais le document souligne aussi que le trafic de drogue est de plus en plus associé à d'autres activités criminelles, voire le terrorisme. Le directeur d'Europol, Rob Wainwright, donne l'exemple de " groupes criminels très entreprenants qui s'adaptent d'un jour à l'autre ou d'une semaine à l'autre entre le trafic de petites quantités de drogue et le trafic de migrants ". Le directeur de l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies, Alexis Goosdeel, s'inquiète aussi des développements technologiques qui accélèrent le rythme de l'évolution de ce marché illégal. " L'année dernière nous avons découvert 100 nouvelles substances psychoactives, soit près de deux nouvelles substances par semaine. Or il y a 6, 8 ou 10 ans ce n'était même pas une substance par semaine ", précise-t-il. Pour les auteurs de ce rapport l'impact du marché de la drogue dépasse les simples questions sanitaires. Ils appellent à une analyse plus profonde des modèles économiques liés à la drogue afin de trouver la réponse la plus efficace pour enrayer ces trafics.
Vidéos A la une
C'est la plus grosse prise de drogue jamais réalisée en Roumanie. Pas moins de 320 kilos d'héroïne d'une valeur estimée à plus de 40 millions d'euros ont été saisis. Quatre trafiquants présumés, deux Roumains et deux Turcs, ont été arrêtés alors qu'ils tentaient de quitter le pays pour la Hongrie à bord de deux camions où était dissimulée l'héroïne. 'Nous avons collecté les premières informations il y a quatre ans, a expliqué le responsable de la police Jean Cucu, de l'unité chargée du crime organisé. Nous avons organisé des missions de surveillance sur ce gang depuis 2010. Le nom de code de l'opération était 'Flèche verte'''. La drogue était enfouie dans des réservoirs spéciaux à feuilles de métal recouvert de plomb et trempé dans du piment en poudre afin de repousser les chiens renifleurs. Elle provient d'Afghanistan et a cheminé par la Géorgie, l'Arménie et l'Ukraine. Elle était destinée aux Pays-Bas d'où elle devait arroser l'ensemble du marché européen.
Vidéos A la une
Les huit personnes arrêtées hier à New York ont été déférées devant la justice pour être inculpées de trafic de drogue au niveau international, de blanchiment d’argent et d’appartenance...
Vidéos A la une
Boire ou conduire, il faut choisir. Certains ont choisi, la drogue. Avant les fêtes, pendant une semaine, la police espagnole a lancé une grande campagne de répression sur les routes pour chasser...
Vidéos A la une
“Je n’ai pas de place dans mon sac pour le trophée mais j’ai trouvé ça…”, dixit Miley Cyrus après avoir reçu le prix de la Meilleure vidéo lors des MTV European Music Awards hier à...
Publicité