Vidéos à la une
Le patron d"Alstom s'est défendu : "mon objectif est -et reste- de bâtir le meilleur projet pour chacune des activités d'Alstom." Il a rappelé le contexte tendu autour de l'activité énergie " dans ce contexte tendu, mon devoir est de regarder si à coté de la voie autonome, existent des voies alternatives". Il vante la solution de GE en premier lieu la complémentarité des activités : "complémentarité garante du maintien de l'emploi". Cette offre est une" excellent réponse aux enjeux stratégiques". Mais il n'exclut pas l'examen d'autres offres "le CA peut à tout moment être saisi d'une offre alternative"examinée avec le même soin et la même rigueur". Il temporise donc : "Ce qui a été annoncé n'est en rien la fin d 'un processus mais le début de celui-ci" mais met en garde :" la poursuite d'une démarche autonome est périlleuse"
Publicité