Vidéos A la une
Baptême du feu réussi pour le prototype européen d'avion spatial IXV. Lancé par la fusée Vega, le vaisseau expérimental a réalisé un vol de 100 minutes depuis le pas de tir de Kourou en Guyane, vol au cours duquel il a parcouru plus de 32.000 kilomètres. Le prototype s'est élevé jusqu'à 420 kilomètres d'altitude avant d'amorcer sa descente à la vitesse de 7,5 km par seconde. Freiné par un parachute, il a ensuite amerri en douceur dans l'Océan Pacifique et a été récupéré par bateau. Avec ce vol, l'Europe spatiale a démontré sa maîtrise de la technologie de rentrée contrôlée dans l'atmosphère, domaine où Américains, Russes et Chinois avaient une longueur d'avance. Une réussite suivie par notre spécialiste de l'espace, Jeremy Wilks, depuis le centre de contrôle de l'ESA à Turin. ' L'atmosphère au centre de contrôle est maintenant à la détente et aux réjouissances. Les données du prototype sont bien arrivées, la mission est un énorme succès et va permettre de développer toutes sortes d'autres missions et d'engins spatiaux dans les vingt prochaines années,' a-t-il rapporté.
Vidéos A la une
KOUROU - 30 juillet 2014 - Mission réussie pour Ariane 5. La fusée a décollé mardi soir de la base de Kourou, en Guyane, à 20h47, heure locale. A son bord : un cargo automatique baptisé " Georges-Lemaître ", chargé de ravitailler les six astronautes de la Station spatiale internationale. Le lanceur européen s'est détaché comme prévu de sa base, une heure après le décollage. Il transporte plus de 1200 articles, notamment de l'eau, des vivres, du carburant et des pièces de rechange. Sa cargaison pèse près de 7 tonnes, le maximum jamais emporté dans l'espace. Le vaisseau de dix mètres de long et de plus de 4 mètres de diamètre doit s'amarrer automatiquement à la Station spatiale internationale le 12 août. Il s'agit du cinquième et dernier cargo automatique européen envoyé dans l'espace. Dans un peu plus de six mois, il sera chargé des déchets de l'ISS et se désintégrera dans l'atmosphère terrestre.
Publicité