Culture
Un mathématicien américain, le Dr Jordan Ellenberg, a analysé les données transmises par les livres numériques Kindle afin de déterminer quels sont ceux que nous commençons mais que nous ne finissons pas. Résultats : ce sont les livres scientifiques dont nous arrivons le moins souvent à bout, à l'instar du livre de l'économiste français Thomas Piketty, "Le Capital".
Publicité