Vidéos A la une
Le député travailliste Kelvin Hopkins fait partie de la dizaine de députés travaillistes à avoir voté en faveur du Brexit. Selon lui, "l'Union européenne est anti-démocratique et antisocialiste". "Si nous voulons voir le retour du socialisme-démocratique en Grande-Bretagne, la première étape est de rétablir un pouvoir parlementaire et démocratique au niveau national" a-t-il déclaré à Ruth Elkrief, qui s'est rendue à Londres après le vote du Brexit en Grande-Bretagne. Kelvin Hopkins se considère pourtant comme "un fervent européen". "Mais l'Union européenne est une structure politique qui ne couvre qu'une partie de l'Europe", a-t-il conclu.
Publicité