Vidéos à la une
Invité de BFMTV ce jeudi, Karim Achoui est revenu sur la volonté de la mairie de Chalon-sur-Saône de supprimer les menus de substitution au porc dans les cantines de la ville. L'avocat, fondateur de la Ligue de défense judiciaire des musulmans, avait intenté un recours en référé contre cette décision, recours rejeté ce jeudi par la justice. "J'ai bien compris que derrière la volonté du maire, il y avait une volonté politique de radicalisation, de confusion dans l'esprit. Nous sommes dans une instrumentalisation de cette laïcité", a estimé l'avocat franco-algérien. "La laïcité, c'est respecter les religions de chacun", a-t-il jugé.
Société
Quatre plaintes à l'encontre de Charlie Hebdo, Valeurs Actuelles, Riposte Laïque et même Manuel Valls ont été déposées par la Ligue de Défense Judiciaire des Musulmans, présidée par Karim Achoui. Une action en justice faisant écho aux divers propos et publications, jugés islamophobes, tenus par les inquiétés. 
Vidéos à la une
Karim Achoui, aujourd'hui radié du barreau pour des manquements déontologiques, n'a jamais cru à la thèse de l'assassinat dont il a été victime par un membre du milieu. A ses yeux, il s'agit...
Vidéos à la une
L'ancien avocat du milieu s'est confié à 7 jours BFM avant l'ouverture du procès de ses agresseurs présumés.
Publicité