Vidéos à la une
.Un attentat-suicide à la voiture piégée a eu lieu ce mardi dans le centre de la capitale afghane, alors que les talibans viennent d'annoncer...
Vidéos à la une
Kaboul une nouvelle fois touché par un attentat suicide. Lundi, un kamikaze s'est fait exploser devant une base de la police afghane, située à l'ouest de Kaboul. Selon la police, au moins neuf personnes ont été tuées et une douzaine ont été blessées. Le vice-ministre afghan de l'Intérieur a lui évoqué 10 morts et 20 blessés. L'attentat a été revendiqué par les talibans qui considèrent l'armée et la police afghanes comme des serviteurs des États-Unis. Depuis le début de l'année, des représentants chinois, américains, afghans et pakistanais se sont réunis deux fois pour raviver les négociations entre le gouvernement afghan et les rebelles talibans. Une troisième réunion doit avoir lieu le 6 février au Pakistan.
Vidéos à la une
En Afghanistan, un attentat suicide à la voiture piégée a visé ce vendredi le restaurant de cuisine française 'Le Jardin' du centre de la capitale, Kaboul. L'attaque, revendiquée par les talibans, aurait fait au moins un mort et onze blessés, selon les autorités citées par l'agence de presse EFE. L'établissement, très prisé, est situé dans un quartier fréquenté par de nombreux étrangers et diplomates. Il s'agit du premier attentat de l'année à Kaboul. Il intervient à quelques jours d'une importante rencontre quadripartite entre la Chine, les Etats-Unis, le Pakistan et l'Afghanistan, destinée à relancer les pourparlers de paix entre le gouvernement afghan et les rebelles talibans.
Vidéos à la une
La bataille de Sangin se poursuit en Afghanistan. Kaboul affirme avoir repris, en partie, ce district aux Talibans, grâce notamment à l'appui aérien des Etats-Unis. Des renforts et des troupes britanniques ont été dépêchées sur place, officiellement, pour 'conseiller l'armée afghane'. Les soldats afghans - qui ont déjà subi des revers à Kunduz depuis le départ des troupes occidentales - sont en difficulté dans cette zone, située dans la province du Helmand. Le gouverneur de la province a déclaré que 'le district de Sangin était intégralement aux mains des forces de sécurité gouvernementales, et que l'ennemie n'en avait jamais pris le contrôle'. Les témoignages sur place semblent moins optimistes. Le district s'est vidé de sa population. La région de Sangin, fief de l'insurrection, revêt une importance stratégique. Haut lieu de la culture du pavot, elle offre une source de revenus conséquente aux Talibans.
Vidéos à la une
Un attentat près de l'ambassade d'Espagne a fait au moins deux morts à Kaboul, ce vendredi. Il s'agit de deux policiers, afghan et espagnol. Une voiture piégée a explosé près de la représentation diplomatique, avant que ne retentissent des coups de feu. D'après les autorités afghanes, deux assaillants ont été tués par des snipers, et un troisième a été blessé. Mais l'attaque, revendiquée par les Talibans, aurait visé des cibles étrangères, sans distinction. 'L'attaque ne visait pas l'ambassade espagnole en Afghanistan', affirme le Premier ministre espagnol, Mariano Rajoy. 'Ce n'était pas l'intention, d'après ce qu'ont dit les Talibans. Il s'agissait d'une attaque contre une pension très proche des locaux de l'ambassade'. L'attaque intervient au lendemain de la démission du chef du renseignement afghan, opposé au rapprochement avec le Pakistan initié par la présidence, pour relancer les pourparlers de paix avec les Talibans. Madrid a retiré ses troupes en octobre dernier, mais des officiers de l'OTAN se trouvaient encore sur place. Cette semaine, les Talibans ont déjà attaqué l'aéroport de Kandahar, principale base militaire du pays, partagée par l'OTAN. Taliban suicide bombers attack airport in Kandahar, Afghanistan https://t.co/TNF7k0bfsA pic.twitter.com/WiQMajhuDe- Wall Street Journal (@WSJ) 9 Décembre 2015 Onze assaillants avaient réussi à pénétrer des locaux placés sous haute sécurité. Le bilan de cet attentat s'élevait à plus de cinquante morts, dont des civils.
Vidéos à la une
Sept cercueils en tête, plusieurs milliers d'Afghans ont manifesté à Kaboul. Une marche de 10 km en direction du palais présidentiel avec pour slogans : 'morts aux talibans ! Ghani démission ! ça suffit, arrêtez les meurtres !' Il y a quelques jours, les corps de sept Hazaras (quatre hommes, deux femmes et un enfant) ont été retrouvés, décapités, à Zaboul, dans le sud-est du pays. Les Hazaras, une minorité chiite, parlent le perse et représentent 10 % de la population afghane. 'Pour éviter que cela ne se reproduise dans notre pays, nous manifestons ici pour dire que de tels actes n'ont leur place dans aucune religion, y compris l'Islam. Nous réclamons justice au gouvernement et nous lui demandons qu'il protège tous ses citoyens.' Régulièrement persécutés de 1996 à 2001, les Hazaras sont de nouveau la cible des talibans et des militants d'Etat islamique depuis que ces deux groupes étendent leur insurrection. Et ils s'estiment laissé pour compte par le pouvoir. Hier, les services de renseignement afghans ovaient annoncé avoir libéré huit otages hazaras dans la province de Ghazni, au centre du pays. Dans la foulée, le président Ghani avait assuré mettre tout en oeuvre pour retrouver les meurtriers des sept Hazaras, des 'assassins' qui cherchent selon lui à 'semer la discorde et la peur' en Afghanistan. Mais ce mercredi les forces de sécurité ont accueilli les manifestants avec des tirs de sommations aux abords du palais. Il y a des années que la capitale afghane n'avait pas connu une mobilisation aussi importante.
Vidéos à la une
Nouvel attentat à la voiture piégée à Kaboul en Afghanistan. La bombe a explosé samedi après-midi près d'un hôpital, à une heure de grande affluence. Il y aurait au moins dix morts et soixante blessés, selon le ministère afghan de la Santé. L'attaque n'a pas été revendiquée pour l'instant, mais elle visait vraisemblablement un convoi de véhicules de l'Otan. Il transportait des civils, notamment des sous-traitants de la mission de l'Alliance atlantique en Afghanistan. Quelque 13 000 soldats de l'Otan sont stationnés dans le pays pour assurer la formation de leurs homologues afghans. Ils sont l'une des cibles privilégiées des rebelles talibans. Mais ce sont les civils qui paient le prix fort de ce conflit qui dure depuis maintenant 13 ans : près de 1 600 d'entre eux ont été tués depuis le début de l'année, et plus de 3 000 autres ont été blessés.
Vidéos à la une
PROVINCE DE PANCHIR (nord de l'Afghanistan) - 25 fév 2015 - Avalanche meurtrière dans le nord de l'Afghanistan : déjà une centaine de corps sans vies ont été retirés des amas de neige qui ont enseveli habitations et véhicules. Dans l'attente d'équipement de déblaiement promis par Kaboul, villageois et policiers dégagent la neige à mains nues. Un manque de moyens qui risque d'alourdir le bilan déjà considérable. Les provinces montagneuses de l'Afghanistan sont régulièrement frappées par des avalanches : en 2012, une cinquantaine de personnes avaient trouvé la mort et près de 150 avaient été portées disparues dans le nord-ouest du pays.
Vidéos à la une
Un attentat-suicide et une fusillade a visé une banque dans le sud de l'Afghanistan ce mercredi, la Kabul Bank. L'attaque s'est déroulée à Lashkar Gah, capitale de la province du Helmand, au moment où des fonctionnaires encaissaient leur salaire dans l'établissement bancaire, a précisé le gouvernement provincial. Tous les assaillants ont été tués et au moins sept autres personnes sont mortes, selon la police. 'J'étais à la deuxième entrée de la Kabul Bank quand des kamikazes en motos ont atteint la première entrée, a raconté un garde. J'ai essayé de prendre mon arme et d'ouvrir le feu et d'aller à l'intérieur du bâtiment. A cause de la fusillade, mon ami, un garde, a été touché et je me suis échappé de la zone'. D'après le gouvernement provincial, une autre bombe activée à distance a ensuite explosé en bordure de route. Un porte-parole des talibans a revendiqué cette nouvelle attaque qui intervient à moins de deux semaines du retrait de l'essentiel des soldats de l'OTAN en Afghanistan.
Vidéos à la une
Nouvelle journée sanglante ce samedi en Afghanistan avec une vingtaine de morts dans différentes attaques. Il a eu notamment un attentat suicide dans un bus de l'armée afghane à Kaboul. 6 soldats ont trouvé la mort. L'attentat a été revendiqué par les talibans. Un peu plus tôt dans la journée, ces mêmes talibans revendiquaient l'assassinat d'un haut fonctionnaire de la Cour suprême, abattu alors qu'il sortait de son domicile à Kaboul. Autre attaque, cette fois dans la province du Helmand, dans le sud du pays. Ce sont des démineurs afghans qui ont été pris pour cible par des talibans. Bilan : 12 morts. Enfin, deux soldats américains ont été tués vendredi soir. Le convoi dans lequel ils se trouvaient a été la cible d'un attentat près de la base de Bagram. Toutes ces attaques surviennent alors que les troupes de combat de l'OTAN s'apprêtent à quitter définitivement le pays. Une mission qui s'achèvera à la fin du mois. A partir du 1er janvier, ne resteront que des militaires chargés de former la police et l'armée afghanes.
International
Un attentat suicide a eu lieu ce jeudi 11 décembre du lycée Istiqlal de Kaboul, dans lequel se trouve un centre culturel français. 
Vidéos à la une
Les talibans poursuivent leur campagne sanglante en Afghanistan : c'est au moins le cinquième attentat depuis lundi, jour de l'arrivée au pouvoir du nouveau président Ashraf Ghani. Il y a quelques heures à Kaboul, trois employés du ministère afghan de la Défense ont été tués et huit blessés dans un attentat suicide. 'Le kamikaze a ciblé le bus de l'armée, il y avait des morceaux de cadavres dans la rue, raconte Mahmoud, un témoin. Des maisons ont été endommagées, nos fenêtres et celles de voisins ont volé en éclat'. Cet attentat, c'est la réponse des talibans à la signature mardi d'un accord avec Washington et l'Otan pour le maintien de troupes étrangères en Afghanistan en 2015. Après la fin de leur mission de combat prévue en décembre, 12 500 soldats de l'Otan resteront encore dans le pays.
Vidéos à la une
Malgré trois décennies de guerre meurtrière, de nombreux Afghans se pressent dans les centres de paintball. Pas question ici de balles réelles, mais de cartouches de couleurs pour des batailles amicales ou comment donner une autre image et s'évader en dépit du contexte belliqueux ambiant selon l'un des participants Syed Wasiq.
Vidéos à la une
En Afghanistan, l'attaque menée contre l'aéroport international de Kaboul est terminée. Tous les assaillants ont été tués. C'est à l'aube ce matin que quatre hommes armés se sont retranchés dans un bâtiment en construction. De là, ils ont ouvert le feu avec des armes automatiques et des lance-roquettes. Peu de temps après les talibans ont revendiqué l'attaque. Les forces afghanes ont éliminé la menace en quelques heures. Selon un responsable, l'aéroport a déjà été la cible d'une attaque au début du mois, plusieurs hélicoptères avaient été endommagés, et il se peut que les hélicoptères de l'armée afghane aient encore été la cible des assaillants. Cette attaque s'est produite le jour où commence un audit de plus de 8 millions de suffrages du deuxième tour de la présidentielle du 14 juin. L'opération, inédite, est censée départager Abdullah Abdullah et Ashraf Ghani, sur fond de soupçons de fraude. Et une chose est sûre, les talibans ont dénoncé ce scrutin. Ils estiment que ce n'est qu'une orchestration menée par les Occidentaux.
Vidéos à la une
Dans les rues de la capitale afghane tout est calme. La vie semble couler tranquillement. Pourtant, elle est loin d‘être facile pour les Afghans. L‘élection présidentielle met un terme au...
Vidéos à la une
Un attentat en plein cœur de Kaboul, à trois jours des élections présidentielles afghanes avec comme cible, le ministère de l’Intérieur. Un attentat de mauvais augure. Il a provoqué la mort...
Vidéos à la une
En Afghanistan, la Commission électorale indépendante a subi l’assaut d’un commando taliban pendant six heures ce samedi à Kaboul. L’attaque à l’arme automatique et au lance-roquettes a...
Vidéos à la une
Le siège de la maison d’hôtes attaquée ce vendredi pas des Talibans à Kaboul est désormais terminé mais il a fait une très jeune victime : un enfant afghan a été tué dans les échanges de...
Vidéos à la une
Harold Hyman, spécialiste en géopolitique, revient ce samedi sur l'attaque suicide en Afghanistan qui fait 21 morts dont 13 étrangers. Et maintenant, les Talibans visent également les civils...
Vidéos à la une
Une vingtaine de personnes ont été tuées hier soir à Kaboul dans un restaurant fréquenté par des étrangers, la “Taverne du Liban”. Plusieurs membres de la mission de l’Onu en Afghanistan...
Publicité