Vidéos A la une
Des dizaines de milliers de personnes ont défilé dimanche à Toronto pour la marche des fiertés LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres), ouverte par le Premier ministre Justin Trudeau, une première pour un chef de gouvernement canadien. Proud. #PrideTO pic.twitter.com/syfEwPACRQ- Justin Trudeau (@JustinTrudeau) 3 juillet 2016 Agitant un drapeau arc-en-ciel serti d'une feuille d'érable, symbole du Canada, Justin Trudeau a été accueilli par un tonnerre d'applaudissements dans l'immense foule massée le long d'une des principales artères de Toronto. Justin Trudeau avait participé au traditionnel défilé l'an dernier mais comme chef du Parti libéral, alors dans l'opposition. Chemise saumon, pantalon blanc, l'air décontracté, le Premier ministre a enchaîné les poignées de main et les selfies le long du parcours, enflammant les réseaux sociaux. Le long cortège coloré et festif s'est arrêté à 15H00 (19H00 GMT) pour observer une minute de silence en hommage aux victimes du massacre d'Orlando (Etats-Unis) revendiqué par l'organisation Etat islamique (EI), qui a fait 49 morts le 12 juin. Environ un million de participants était attendu par les organisateurs du défilé, mais la police de Toronto n'a pas livré d'estimation. Un important mais discret dispositif de sécurité encadrait l'événement. La Première ministre de l'Ontario Kathleen Wynne, qui est homosexuelle, et le maire de Toronto John Tory marchaient aux côtés de Justin Trudeau. En matinée, les trois avaient assisté à une messe en plein air dans le quartier gay de Toronto. Avec AFP
Vidéos A la une
Un otage canadien a été exécuté ce lundi aux Philippines. John Ridsdel se trouvait depuis sept mois aux mains d'Abu Sayyaf, qui a prêté allégeance au groupe Etat Islamique, et réclamait une rançon de plusieurs millions de dollars. L'homme a été tué après expiration de l'ultimatum. 'Je suis indigné par cette information selon laquelle un citoyen canadien retenu en otage aux Philippines depuis le 21 septembre, a été tué par ses ravisseurs', a déclaré le Premier ministre canadien Justin Trudeau. 'Le Canada condamne sans réserve la brutalité des preneurs d'otages et cette mort inutile'. Nous sommes indignés de l'assassinat du Canadien John Ridsdel commis par des terroristes. Déclaration complète : https://t.co/Cq7XdM3eTR- Justin Trudeau (@JustinTrudeau) 25 avril 2016 Le consultant, âgé d'une soixantaine d'années, avait été enlevé alors qu'il se trouvait à bord d'un yacht, dans la marina d'un complexe hôtelier du sud de l'île de Jolo. Un autre Canadien, sa compagne philippine, et le gérant norvégien de l'établissement avaient aussi été kidnappés. Mais Ottawa ne compte pas délivrer d'information sur le travail en cours des autorités.
Vidéos A la une
Le Premier ministre canadien effectue une visite officielle aux Etats-Unis. Cela faisait 19 ans que cela n'était pas arrivé. Justin Trudeau a été accueilli ce jeudi à la Maison-Blanche par Barack Obama. Le président américain s'est fendu d'un 'bienvenue mes amis' en français. .Potus welcomes justinTrudeau to Washington in French #cdnpoli https://t.co/ZG2JCGOk7B- CBC Photodesk (@CBCPhoto) 10 Mars 2016 Le climat, les enfants et le hockey Les deux dirigeants ont indiqué leur volonté de renforcer les liens entre leurs deux pays, notamment sur la question du climat. Par ailleurs, le chef de la Maison-Blanche a salué les 'magnifiques enfants' du dirigeant canadien, insisté sur les valeurs communes des deux immenses pays qui partagent la plus longue frontière commune au monde, mais aussi rappelé - tout sourire - une ancienne rivalité sur un sujet sensible: le hockey sur glace... Les Trudeau accueillis à Washington: voyez nos photos et nos vidéos https://t.co/Rd8Qa7STyX pic.twitter.com/6zU68yYWuo- TVA nouvelles (@tvanouvelles) 10 Mars 2016 Pour aller plus loin >> Canada : 5 leçons de communication politique par Justin Trudeau (Video) Canada : 5 leçons de communication politique par Justin Trudeau https://t.co/vjk9aOA50i pic.twitter.com/mEiOfQ8NAX- L'Obs (@lobs) 10 Mars 2016
Vidéos A la une
Il était environ 13h00 vendredi lorsque les premiers coups de feu ont retenti dans le lycée. Armé d'une carabine, un jeune d'une vingtaine d'années qui fréquentait cet établissement de La Loche, une petite bourgade isolée du centre du Canada, a tué quatre personnes et blessé gravement plusieurs autres. Appréhendé par la police, on ignore encore l'identité du tueur et les raisons de son geste. Depuis Davos, le premier ministre canadien a tenu à réagir à cette tragédie annonçant d'ores et déjà une réflexion prochaine sur la circulation des armes dans le pays.
Vidéos A la une
Ils sont parmi les premiers à fouler le sol canadien, dans le cadre de l'opération d'envergure organisée par Ottawa. Le Canada a prévu d'accueillir 10 000 réfugiés syriens avant la fin de l'année. et 15 000 de plus, d'ici fin février. Ce jeudi, ils étaient 164 à arriver à Toronto, grâce au pont aérien mis en place. Des demandeurs d'asile qui ont fait le voyage depuis Beyrouth à bord d'un avion militaire, d'habitude utilisé pour transporter des troupes. Une deuxième vague d'arrivée est prévue ce samedi, à Montréal, deuxième point d'entrée sur le territoire, avant que les migrants ne soient répartis dans une trentaine de villes à travers le pays. Les autorités canadiennes ont instauré des points d'enregistrement en Jordanie et au Liban, où plusieurs centaines d'agents travaillent avec les ONG pour traiter les dossiers au plus vite, en priorité ceux des personnes les plus vulnérables et des familles. En l'espace de deux ans, le Canada a déjà accueilli plus de 3 500 réfugiés, qui ont fui le conflit syrien.
Publicité