Politique
Tout juste mère de son quatrième enfant, l’ancienne porte-parole du PS devenue secrétaire d'Etat à l'Aide aux victimes, est sur tous les fronts avec cette actualité malheureusement riche en drames.
Vidéos A la une
Emmanuel Macron en visite à Montreuil ce lundi a été la cible de jets d'oeufs de manifestants CGT et PCF. Un geste, ajouté aux grèves qui se poursuivent qui agace Juliette Méadel, invitée des Grandes Gueules. Pour la secrétaire d'Etat à l'aide aux victimes, qui recevait le matin même les assureurs sur la question de l'indemnisation des victimes d'inondations, la CGT devrait dans ce contexte devrait "aussi penser à l'intérêt général et à l'intérêt de l'Etat"
Vidéos A la une
La secrétaire d'État chargée de l'aide aux victimes a rencontré à l'aéroport de Roissy les familles des passagers de l'avion d'EgyptAir disparu. "L'incertitude est douloureuse, mais elle est préférable à de fausses informations", a déclaré ce jeudi soir Juliette Méadel, appelant à ne pas "ne pas relayer les rumeurs et les bruits qui courent", pour le bien des familles des victimes.
Vidéos A la une
Les familles des passagers du vol EgyptAir qui s'est écrasé au large d'une île grecque avec 66 personnes à bord, dont 15 Français, ont été prises en charge dès ce jeudi matin, à Roissy. Une dizaine de proches des passagers du vol reliant Paris au Caire sont entrés dans l'hôtel Mercure de l'aéroport, où des psychologues les attendaient.
Politique
Secrétaire d’Etat en charge de l’Aide aux victimes depuis février dernier, Juliette Méadel est également à la tête d’une famille nombreuse. Découvrez ou redécouvrez quatre anecdotes sur elle. 
Vidéos A la une
Invitée sur BFMTV ce jeudi soir, Christine Boutin a réagi au souhait de Juliette Méadel, la secrétaire d'Etat chargée de l'aide aux victimes, de voir démissionner le cardinal Barbarin, fragilisé par les affaires de pédophilie qui secouent le diocèse de Lyon. "Cette déclaration est déplacée, elle ne respecte pas séparation de l'église et de l'Etat", s'est-elle indignée. L'ancienne présidente du Parti Chrétien-Démocrate a également dénoncé un "lynchage médiatique", ajoutant que le cardinal était traité un "bouc émissaire", victime d'une "chasse médiatique vis-à-vis de l'Eglise".
Vidéos A la une
Invité de BFMTV ce jeudi, Bruno Valentin a réagi au souhait de Juliette Méadel, la secrétaire d'Etat chargée de l'aide aux victimes, de voir démissionner le cardinal Barbarin, fragilisé par les affaires de pédophilie qui secouent le diocèse de Lyon. Des paroles indécentes selon ce prêtre qui a fait le parallèle avec les révélations d'affaires de pédophilie ayant touché l'Education nationale. "Nos évêques ne se sont pas précipités sur les plateaux pour demander la démission de la ministre de l'Education nationale", s'est-il indigné. "Au fond, le débat est: l'Eglise ne devrait-elle pas faire plus que la justice?", a-t-il estimé. "La vérité on la doit aux victimes", a déclaré le prêtre, ajoutant que les efforts de transparence, de clarté entrepris par l'Eglise porteraient leurs fruits.
Vidéos A la une
Juliette Méadel nouvellement nommée secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre chargée de l'aide aux victimes s'est dite jeudi après-midi sur BFMTV très heureuse de la confiance du président de la République et du Premier ministre. L'ancienne porte-parole socialiste a indiqué que l'aide aux victimes était un sujet crucial et assez inédit dans un contexte post-attentat. "Je suis très heureuse que des personnalités comme Emmanuelle Cosse, Vincent Placé et Barbara Pompili rejoignent le gouvernement. Elles ont chacune une particularité chez les Verts et qui les représentent très bien à leur façon", a-t-elle déclaré.
Vidéos A la une
Interrogée lundi dans Politique matin sur la déclaration du ministre de l'Economie vendredi au forum de Davos affirmant mettre fin "de facto" aux 35 heures avec des accords majoritaires d'entreprises majorant très peu voire pas du tout les heures supplémentaires, la porte-parole du PS a loué "la singularité" du ministre Emmanuel Macron tout en considérant que "il y a une ligne, celle du président de la République et du Premier ministre, et ce n'est pas celle-là". L'ancien garde des Sceaux Robert Badinter doit remettre lundi matin au Premier ministre le rapport de sa commission sur une réforme du code du travail.
Vidéos A la une
A moins d'un mois des élections régionales, la porte-parole du Parti socialiste Juliette Méadel a estimé, lundi sur le plateau de Politique matin, que le vote frontiste "est un vote de destruction" alors qu'un récent sondage indique que 52% des Français ne seraient pas gênés par une victoire du Front national dans une région. "Il n'y a pas de propositions alternatives dans le programme du Front national, il n'y a que des propositions de destruction !", a affirmé Juliette Méadel. Aux élections régionales de 2010, la gauche avait remporté 21 des 22 régions métropolitaines. La porte-parole socialiste a donc voulu défendre le "bon bilan" selon elle, des présidences socialistes : "Il faut qu'on explique que le bilan des régions socialistes est un bon bilan. Regardons vraiment les choses sur le terrain. Regardons ce qui est fait par les régions socialistes."
Vidéos A la une
Invitée lundi dans Politique matin, la porte-parole du Parti socialiste, Juliette Méadel, a considéré que l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) "ne sera pas le sujet clé pour toutes les région au soir du premier tour" des élections régionales de décembre. "Si on focalise sur un point de détail, c'est qu'on cherche un prétexte pour ne pas faire l'union, a affirmé Juliette Méadel. Je crois, et je suis plutôt optimiste, qu'au second tour il y aura l'union de la gauche." L'annonce d'une reprise des travaux pour la construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, mercredi 30 octobre par la préfecture de Loire-Atlantique, avait pourtant fortement déplu les écologistes qui souhaitent l'abandon de ce projet. Les travaux étaient suspendus depuis l'automne 2012.
Vidéos A la une
Le congrès du PS, qui s'est tenu ce week-end à Poitiers, devait se dérouler sans vagues. Il y a deux semaines, les militants ont tranché sur l'orientation politique du parti : la ligne réformiste soutenue par le gouvernement et menée par Jean-Christophe Cambadélis l'a emporté avec près de 70% des suffrages. Ce week-end devait simplement acter ce vote, et amorcer le rassemblement du PS. Mais samedi soir, l'aile gauche du parti a décidé de ne pas ratifier " l'adresse au peuple " du Premier secrétaire, sorte de texte de synthèse. L'unité et le rassemblement semblent plus que jamais difficiles au PS et la bataille interne entre tenants de la ligne réformiste et " frondeurs " ne faiblit pas. Et comme pour mettre de l'huile sur le feu, Arnaud Montebourg réapparait hier matin, par voie de presse. Dans une tribune cosignée avec le banquier Mathieu Pigasse dans le Journal du Dimanche, l'ancien ministre déclare : " Nous marchons droit vers le désastre ". Et il ajoute : " Est-il encore possible de sauver ce quinquennat et de le rendre enfin utile à notre pays ? Est-il encore possible d'éviter le désastre politique et moral pour cette gauche de gouvernement qui semble avoir abandonné la France ? " La charge contre le gouvernement et en priorité contre le couple exécutif est violente. Christian Paul, le chef de file des " frondeurs " s'en est réjoui. Si le congrès avait pour but de faire cesser les divisions au sein du parti et de le mettre en ordre de marche pour tenter d'assurer une victoire en 2017, c'est bien l'inverse qui s'est produit. Deux camps semblent désormais irréconciliables au PS. L'unité est-elle possible au Parti socialiste ? Comment réconcilier réformistes et frondeurs ? Le PS pourrait-il imploser ? Les invités d'Arnaud Ardoin en débattent ce soir sur le plateau de Ça vous regarde. Invités : Christophe Caresche, député PS de Paris Stéphane Rozès, président de CAP et enseignant à Sciences-po et HEC François d'Orcival, président du Comité éditorial de Valeurs actuelles Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice PS de Paris Question JDD : Arnaud Montebourg a-t-il raison de contester la politique économique du gouvernement ? Votez sur LeJDD.fr.
Vidéos A la une
Juliette Meadel la porte-parole du Parti Socialiste, invitée des GG en direct sur RMC, réagit à la déclaration de Nicolas Sarkozy au sujet du port du voile à l'université. Elle précise que son hostilité est "à titre personnel" et n'engage pas tout le PS.
Vidéos A la une
Invitée du Conseil des GG ce mercredi matin, la porte-parole du PS Juliette Méadel est revenue sur la conférence d'Arnaud Montebourg à l'Université de Princeton.
Vidéos A la une
Gilbert Collard, et Juliette Méadel, porte-parole du parti socialiste étaient venus commenter dimanche soir sur BFMTV la victoire sur un fil du candidat PS, Frédéric Barbier contre la candidate FN, Sophie Montel, dans la législative partielle du Doubs. Le débat est vite devenu assez tendu. "Laissez-moi parler, sinon vous allez vous donner une migraine", a lancé le secrétaire général du rassemblement bleu marine à la porte-parole du parti socialiste, qui lui répond "à vous écouter, oui! Ce sont des remarques misogynes!". Et Gilbert Collard de répondre "si je peux au moins vous donner la migraine j'aurais gagné quelque chose!"
Vidéos A la une
Echange musclé entre Claire O'Petit et Juliette Méadel pour commencer l'année 2015. Invitée du Grand Oral des GG ce vendredi matin, la porte-parole du Parti Socialiste Juliette Méadel est revenue sur les voeux de François Hollande, le projet de loi Macron et le droit au travail le dimanche. Pour Claire O'Petit, la Socialiste n'est pas réaliste. Comme à son habitude elle n'hésite pas à monter au créneau : "Vous me faîtes rire... Vous pensez vraiment que les 1 900 chômeurs supplémentaires chaque mois vont mieux !?" s'exclame la commerçante des GG avant d'ajouter, "Vous souhaitez avoir des pauvres car ils vont voter pour vous". Des propos pessimistes qui n'ont pas lieu d'être selon Juliette Méadel : "Votre discours est désespérant. La défiance entraine la défiance".
Vidéos A la une
Juliette Méadel, porte-parole du Parti socialiste et Alexis Corbière, secrétaire national du Parti de gauche étaient les invités de BFM Story. Lors de sa conférence de presse Bernard Cazeneuve a annoncé ce jeudi, l'interdiction de l'utilisation des grenades offensives. Alexis Corbière se dit insatisfait de cette intervention qu'il juge trop tardive alors que la cause du décès de Rémi Fraisse était connue des forces de l'ordre 10 minutes après les faits. Par conséquent, le ministre de l'Intérieur doit-il démissionner à cause de cette bavure ? Le Parti de gauche semble le penser car ses représentants ont en fait la demande il y a à peine quelques jours. Quant à Juliette Méadel, elle estime que la séparation des pouvoirs a été respectée et que ce délai était nécessaire pour obtenir les résultats de l'enquête judiciaire.
Vidéos A la une
Invitée de Jean-Jacques Bourdin, Juliette Méadel, porte-parole du Parti socialiste, ne nie pas la réalité : "le chômage des jeunes est une catastrophe" mais "la tendance s'inverse". Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité
Vidéos A la une
Juliette Méadel, secrétaire nationale du PS à l'industrie, répond aux questions de Jean-Baptiste Boursier sur les éventuelles conséquences de la bourde commise par la SNCF en commandant près de 2 000 rames trop larges pour ses TER à Alstom et Bombardier. La SNCF et la RFF (Réseau Ferré de France) devront débourser dans les 50 millions d'euros pour adapter des centaines de quais trop étroits pour les acceuillir. Un rapport d'enquête sera remis lundi à Frédéric Cuvillier, secrétaire d'Etat en charge des Transports. De son côté, Valérie Rabault, rapporteuse socialiste du budget à l'Assemblée, a demandé la démission du patron de la SNCF, Guillaume Pépy.
Vidéos A la une
Retour sur la mobilisation des syndicats à l'occasion du 1er mai pour dénoncer la politique du gouvernement, avec Juliette Méadel, secrétaire nationale PS à l'industrie et Olivier Besancenot,...
Vidéos A la une
Retour sur la remise à plat de l'écotaxe, avec Sergio Coronado, député EELV de la 2ème circonscription des Français de l’étranger et Juliette Méadel, secrétaire nationale du PS à...
Vidéos Argent/Bourse
Le 13 février, les contreparties au pacte de responsabilité et le débat sur le travail dominical ont été les thèmes abordés dans Les Experts par Nicolas Doze et ses invités: Juliette Méadel,...
Vidéos Argent/Bourse
Le 13 février, les contreparties au pacte de responsabilité et le débat sur le travail dominical ont été les thèmes abordés dans Les Experts par Nicolas Doze et ses invités: Juliette Méadel,...
Vidéos A la une
Retour sur la nouvelle hausse du taux de chômage en janver, avec Thierry Mariani, ancien ministre, député UMP de la 11ème circonscription des Français de l'étranger et Juliette Méadel,...
Publicité