Vidéos à la une
Près de trois ans après son élection à la tête de la ville de Beaucaire, dans le Gard, Julien Sanchez divise. Les actions du maire Front national, proche de Marine Le Pen, conviennent à certains de ses électeurs comme Liliane, commerçante: "On a le calme. C'est tranquille. Il a le rôle d'un maire qui doit faire son boulot". D'autres, au contraire, estiment que Julien Sanchez s'attaque principalement aux populations pauvres: "Pour lui, de toutes façons, les pauvres sont forcément les étrangers qui vivent aux crochets de l'État grâce aux allocations familiales", dénonce Laure Cordelet, fondatrice du rassemblement Regards sur Beaucaire. Le maire de 33 ans, quant à lui, assume la méthode forte: "Quand on franchit la ligne jaune, ça tombe. Je ne suis pas assistante sociale, je ne suis pas là pour discuter avec des délinquants, des criminels et me mettre d'accord avec eux".
Vidéos à la une
Elu avec 39,8 % des voix à Beaucaire, Julien Sanchez (FN), 30 ans, a été élu maire de la commune.
Vidéos à la une
Julien Sanchez est condamné en appel à Nîmes à 3000 euros d’amendes pour provocation à la discrimination raciale.
Vidéos à la une
Les cantonales partielles de Brignoles voient exploser le vote FN. 2014 serait-elle l'année du Front National ? Julien Sanchez, candidat FN aux municipales de Beaucaire, nous livre son éclairage...
Publicité