Vidéos A la une
Le porte-parole d'EELV, Julien Bayou, a réagi ce lundi sur BFMTV au scandale Denis Baupin qui secoue une nouvelle fois la classe politique. Le vice-président sortant de l'Assemblée nationale et ancien membre des Verts, est accusé d'avoir harcelé ou agressé sexuellement au moins huit femmes. Le représentant du parti écologiste a salué le "courage des militantes", qui sont selon lui "des lanceuses d'alerte". Par ailleurs, si Denis Baupin a présenté sa démission de la vice-présidence de l'Hémicycle, Julien Bayou estime qu'il doit quitter son poste de député, car "l'image de l'institution est en jeu".
Vidéos A la une
"On est tombé des nues" à la direction d'EELV, a reconnu vendredi sur BFMTV le porte-parole d'EELV, confirmant que le départ de la secrétaire nationale, Emmanuelle Cosse, était un choix personnel. Interrogé pour savoir si cela signe la mort du parti, Julien Bayou a répondu qu'il devait "se réinventer". "EELV est mort, vive EELV ou un autre nom, une autre plateforme", a-t-il poursuivi, de retour de Berlin où il avait participé au lancement autour de Yanis Varoufakis du nouveau mouvement européen, Diem25 pour "Democracy in Europe mouvement 2025".
Vidéos A la une
L'engrenage de la violence entre Israël et territoires palestiniens ne faiblit pas. À Gaza, 160 raids israéliens ont fait 24 morts et plus de 150 blessés. Le Hamas a menacé de s'en prendre à "tous les Israéliens", tandis qu'Israël a rappelé 40.000 réservistes. Les roquettes lancées depuis Gaza pleuvent sur Israël depuis l'assassinat d'un jeune palestinien âgé de 16 ans. Le corps carbonisé de Mohamed Abou Hdeir, résidant dans la partie arabe de Jérusalem, avait été retrouvé le 3 juillet. Il aurait été brûlé vif par de jeunes israéliens extrémistes qui auraient agi pour des " motifs nationalistes ". Quelques semaines auparavant, trois jeunes israéliens avaient été enlevés. Leurs corps avaient été retrouvés le 30 juin, sous un tas de pierres, dans un petit village près d'Hébron. Le Hamas avait immédiatement été mis en cause, notamment par le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou. Va-t-on vers un nouveau conflit ouvert et durable entre Israël et la Palestine, et une occupation de la bande de Gaza ? Quelles conséquences sur la géopolitique de la région ? Autour d'Arnaud Ardoin, les invités du débat de ça vous regarde en parlent ce soir.
Publicité