Vidéos à la une
Le président de la République a assisté, mardi matin, à une cérémonie de recueillement après la profanation de 250 tombes juives dans le...
Vidéos à la une
En Alsace, des centaines de tombes du cimetière juif de Sarre-Union ont été profanées ce week-end. Le maire de la bourgade de 3.000 habitants a fait part de son ressenti lundi matin sur BFMTV. "J'ai été partagé entre deux sentiments. Le dégout, parce que lorsque vous arrivez sur une scène de cette nature, c'est le dégoût qui vous frappe, et l'incompréhension car je n'arrive pas à comprendre ce qui a pu motiver des individus à agir de la sorte ", a indiqué Marc séné.
Publicité