Vidéos A la une
Le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Pierre-Henry Brandet, décrit la journée de jeudi comme "difficile" et "particulière" pour les familles des victimes. "Elles ont entendu un certain nombre de vérités, on les a plongées dans le récit de cette catastrophe et de ce drame", a-t-il indiqué. "On est là pour les protéger (...) prendre en charge leur douleur, les écouter, être à leurs côtés et les accompagner du mieux possible", a ajouté le porte-parole, décrivant un dispositif conséquent de médecins, de psychologues, d'infirmiers...
Publicité