Vidéos à la une
ROME - 5 avril 2015 - Devant une mer de parapluies, le pape François a célébré ce dimanche la messe de Pâques, sur le parvis de la Basilique Saint-Pierre de Rome. Dans un message à la teneur très politique, le souverain pontife a évoqué la situation en Syrie et en Irak, parlant d'immense tragédie humanitaire. Appel à la paix et la prière également pour le Kenya, touché il y a quelques jours seulement par une attaque dirigée contre des étudiants. "Que la prière constante émerge de toutes les personnes de bonne volonté pour ceux qui ont perdu la vie. Je pense en particulier aux jeunes gens qui ont été tués jeudi dernier à l'Université de Garissa au Kenya" a déclaré le pape. Les chrétiens doivent être les germes d'une autre humanité a souligné Jorge Bergoglio, avant de délivrer sa bénédiction "urbi et orbi", "à la ville et au monde". Lors de cette célébration de Pâques, considérée comme la fête plus importante pour les chrétiens, le pape n'a pas oublié non plus les migrants, les prisonniers, les marginalisés ou encore les enfants victimes de violences, ceux qu'il appelle "les plus vulnérables d'une société arrogante".
Publicité