Vidéos A la une
Le petit Lucas, 7 ans, est décédé mardi après avoir été poignardé à neuf reprises par un déséquilibré alors qu'il rentrait de l'école la semaine dernière, à Joeuf en Meurthe-et-Moselle. Les parents du petit garçon ont pour la première fois témoigné, pour eux l'agresseur "n'est pas un fou, c'est un prédateur, il s'est acharné sur notre fils", ont-ils notamment déclaré. La famille de Lucas demande aux médias de "respecter leur silence". Sébastien, le père, "espère vraiment et sincèrement que la justice soit faite".
Vidéos A la une
Le petit garçon de 7 ans poignardé par un déséquilibré jeudi dernier à Joeuf est mort. Lucas rentrait de l'école quand un homme atteint de troubles psychiatriques l'a frappé de plusieurs coups de couteaux. Le village s'est rassemblé en soutien à la famille et les drapeaux sont en berne. "C'est toute la ville qui est en deuil. C'est un drap noir qui a été jeté sur cette ville", a expliqué le maire de la commune, André Corzani.
Vidéos A la une
"Le choc est extrêmement fort comme l'était l'espoir", a réagi mardi matin sur BFMTV le maire de Joeuf après la mort du petit Lucas, 7 ans, qui a succombé à ses blessures après avoir été poignardé en rentrant de l'école. "Les drapeaux vont être mis en berne", a annoncé André Corzani, "une façon comme une autre de dire notre émotion".
Vidéos A la une
Lucas, l'enfant de 7 ans poignardé par un déséquilibré jeudi dernier à Joeuf alors qu'il sortait de l'école, est décédé ce lundi au CHU de Brabois, à Nancy. Le maire de la commune, André Corzani, a réagi à ce drame sur BFMTV. Il est toujours profondément choqué par cette agression d'une "bestialité sans nom". Le maire tient à ce que l'auteur de cet acte soit jugé: "J'espère que la responsabilité pénale de cet individu sera établie et autorisera un jugement".
Vidéos A la une
1.700 personnes ont marché en silence, dimanche à Joeuf, en Meurthe-et-Moselle, en soutien à la famille de Lucas, 7 ans, poignardé jeudi par un homme souffrant de troubles psychiatriques et plongé depuis dans un coma artificiel. Sa grand-mère l'a appelé à se battre, "il faut être plus fort que la douleur et ça va aller", a-t-elle déclaré.
Société
Un homme de 30 ans a poignardé à plusieurs reprises un garçon de sept ans en pleine rue à Joeuf (Meurthe-et-Moselle) jeudi. Ses motivations restent encore inconnues.
Publicité