Vidéos à la une
L'Allemagne se rassemble ce vendredi derrière le président Joachim Gauck et la chancelière Angela Merkel à la cathédrale de Cologne. Un hommage national sera rendu aux 150 victimes du crash de l'A320 dans les Alpes françaises, le 24 mars dernier. Ce moment de recueillement est particulièrement attendu dans la région.
Vidéos à la une
Le crash de l'Airbus a suscité une vive émotion en Allemagne, d'où étaient originaires 75 des 150 personnes à bord. C'est notamment dans la ville d'Haltern am See (Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie) que le drame a été le plus douloureusement ressenti. Seize élèves et deux enseignantes de la ville étaient dans l'avion, de retour d'un voyage linguistique en Espagne. Une cérémonie religieuse était organisée ce vendredi, en présence du président allemand. 'Je suis venu ici pour être au milieu de ces familles, de ces gens qui ont perdu sans doute ce qu'ils avaient de plus précieux, à savoir leur enfant', a déclaré Joachim Gauck. Autre genre d'hommage, celui rendu lors de la cérémonie des Echos awards, équivalent allemand des 'Victoires de la musique'. La cérémonie avait lieu ce jeudi soir.
Vidéos à la une
LIEGE, 4 août 2014 - "Aujourd'hui la neutralité n'est plus de mise", a déclaré à Liège le président français, lors d'une cérémonie à Liège marquant les cent ans de l'invasion de la Belgique neutre par l'armée allemande, au tout début de la guerre de 1914-1918. "Comment rester neutre lorsqu'un peuple non loin de l'Europe se bat pour ses droits et pour son intégrité territoriale? Comment rester neutre lorsqu'un avion civil est abattu en Ukraine?", a lancé François Hollande devant les représentants de plus de 80 pays. "Comment rester neutre devant des massacres de populations civiles comme en Irak, comme en Syrie où les minorités sont persécutées? Comment rester neutre quand un pays comme le Liban voit son intégrité territoriale menacée, comment rester neutre quand à Gaza un conflit meurtrier dure depuis près d'un mois ?" "Nous voyons la guerre, la brutalité terroriste et la guerre civile dans bons nombre de pays", a pour sa part souligné le président allemand Joachim Gauck. "Des millions de personnes sont accablés par la violence et la terreur, des millions de personnes doivent fuir leur maison. Les croyances politiques, ethniques et religieuses sont exploitées pour justifier la violence et le meurtre. Le fanatisme et l'extrémisme continuent à répandre la peur et la terreur;"
Vidéos à la une
LIEGE - 4 juillet 2014 - L'Europe a commémore lundi à Liège le 100e anniversaire de l'invasion de la Belgique par les troupes allemandes, un acte qui a fini de jeter tout le continent dans la guerre. Onze chefs d'Etat ont rejoint Philippe, roi des Belges dans une ville placée en état de siège. Sont notamment venus le roi Felipe VI d'Espagne, les présidents français et allemand, François Hollande et Joachim Gauck. Le Royaume-Uni était représenté par le prince William et son épouse Kate. L'Autriche, l'Arménie, l'Irlande, la Serbie, le Montenegro, la Roumanie, la Bulgarie et l'Albanie étaient également représentés par leurs présidents. Quatre-vingt trois pays engagés dans la Grande Guerre ont été invités pour cette commémoration par le roi des Belges.
Politique
François Hollande et Joachim Gauck ont célébré ce dimanche l’amitié franco-allemande à l’occasion du centenaire de la Grande Guerre. Les chefs d’Etats se sont donné une longue accolade.
Vidéos à la une
Tensions diplomatiques entre l'Allemagne et la Turquie. A l'occasion de son discours hebdomadaire devant les députés, le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a fermement rejeté les critiques...
Vidéos à la une
Les présidents français et allemands, François Hollande et Joachim Gauck, se sont rendus ce mercredi dans le village d'Oradour-sur-Glane, symbole en France de la barbarie nazie. Au cours de cette...
Vidéos à la une
Près de trente après la poignée de main historique entre François Mitterrand et Helmut Kohl, les chefs d‘États français et allemands se sont réunis mercredi dans les ruines de l‘église...
Vidéos à la une
Raymond Frugier, maire d'Oradour-sur-Glane, s'est exprimé ce mercredi midi sur BFMTV au sujet de la visite du président allemand Joachim Gauck avec François Hollande. C'est la première visite...
Publicité